ACCUEIL Nouvelle recherche
Affiner la recherche
   Liste des réponses

Réponse n° 99
Dossier Atlas de Trudaine - XVIIIe siècle ; généralité de Grenoble - vol. III
N° notice ZZ002079
Fonds CP
Série versements des ministères ; Travaux publics
Cote CP/F/14/8480
N° support 06
Analyse Atlas de Trudaine pour la généralité de Grenoble.
"Plan de détail et inventaire des digues construites depuis 160 ans pour contenir le torrent du Drac et garantir Grenoble de ses irruptions".
"N°302 Isère. Plan en 10 feuilles des digues. Vu pour le catalogue général, mai 1879."
"Sixième partie des bords du Drac du côté de Grenoble où sont marquées les digues et chaussées depuis la teste de celles sous le troisième redent vis-à-vis le milieu de la montagne de Comboire jusques à son extrémité vis-à-vis les Isles, avec l'inventaire de chaque digue qui en établit la scituation au mois de septembre-1745".
Dates document 1745/01/01 -- 1780/12/31
Accès original interdit pour mauvais état ; tirage photographique en couleur consultable en salle de lecture du CARAN
Reproduction photographie ou impression d'image numérique
Support papier à dessin
Taille la planche mesure environ 87 X 49,9 cm
Couleur O
Technique peinture ; aquarelle ; encre noire ; encre de couleur ; lavis
Type de document recueil ; atlas ; document figuré ; carte ; carte routière
Noms de personnes TRUDAINE, Daniel-Charles (intendant des finances - directeur des Ponts et Chaussées) ; ECOLE NATIONALE DES PONTS ET CHAUSSEES ; FAYOLLE (M.) (inspecteur des Ponts et Chaussées)
Noms de lieux FRANCE; GRENOBLE, GENERALITE DE (France); GRENOBLE (Isère); COMBOIRE (Isère - montagne); DRAC (France - torrent); ISERE (Rhône-Alpes - département); RHONE-ALPES (France - région administrative)
Mots clés Ancien Régime français; XVIIIe siècle; généralité (subdivision administrative d'Ancien Régime); aménagement du territoire; voie de communication; route; route royale; digue; fossé; rivière; intendant des finances; directeur des Ponts et Chaussées; torrent; montagne; ouvrage d'art; cours d'eau
Notes Echelle hors plan de 10,7 cm pour 50 toises, soit 1/91e.
Le sens du courant du Drac est indiqué.
La digue est divisée en 5 sections. Chaque section fait l'objet d'observations dont un résumé est donné ci-dessous.
A l'extrême gauche de la planche, une ligne indique la "jonction de la sixième partie à la cinquième".
A l'extrême droite de la planche, une ligne indique la "jonction de la sixième partie à la septième".
Résumé des informations préliminaires à la carte :
"Cet inventaire des digues complète la carte générale du cours du Drac levée en 1734, remise à la direction des Ponts et Chaussées par M.Fayolle, inspecteur. Il permet de connaître l'état de chaque digue et préciser les travaux à faire pour en garantir l'efficacité. Les bords du Drac ont été divisés en 10 parties. Chaque partie est décrite article par article, un article correspondant à une digue. Cet inventaire servira aux ingénieurs dirigeant les travaux (aide à la décision, aide à rendre compte de l'avancement du chantier). S'il est approuvé par la direction des Ponts-et-Chaussées, un autre, du même type sera fait pour les bords de l'Isère."
Résumé des observations portées sous le plan :
"Toutes les chaussées, parallèle, diagonale, traverses et rampes ont été faites en 1738 et elles sont en assez bon état, il ne fut planté lors de la construction des chaussées que les plançons de peuplier pour les border, il en manque aujourd'hui partie et sur 386 toises et 3 pieds longueur des digues et 20 toises largeur entre elles et la chaussée parallèle, il faut 190 plançons de peuplier pour garnir les cases en les plantant à 12 pieds de distance entre eux de tous sens".
1ère section - "147 toises 3 pieds de longueur d'anciennes digues ruinées et enfoncéees qui ne sont plus qu'à la hauteur des basses eaux, et les chaussées seules soutiennent le poids des répandues lors des crues...urgent..construire derrière ces vielles digues un relèvement en glacis de 6 pi. de hauteur ..ce compris 3 pi. de fondation sur 15 pi. de largeur."
2e section - "99 toises de longueur de digue en arches de 15 pi; de largeur et 8 pi. de hauteur au-dessus des basses eaux, construite en 1741 sur et derrière vielles arches ruinées et enfoncées. Cette digue est en très bon état."
3e section - "40 toises de longueur de digue anciennes de 14 pi. de largeur et 5 pi. de hauteur au-dessus des eaux. ..encore en très bon état."
4e section - "67 toises de longueur d'anciennes arches ruinées qui ne forment plus qu'une jetée le long du bord qui a 6 pi. au-dessus des basses eaux...pressant fortifier cette partie...et construire des arches de 15 pieds de largeur sur 10 pieds de hauteur réduite suivant l'alignement marqué au projet lavé en jaune, et sur ce 74 toises de longueur."
5e section - "33 toises de longueur de vielle digue en arches ruinées et enfoncées..construire derrière et sur l'alignement des arches projetées, 25 toises de relévement en glacis de 6 pi. de hauteur en ce compris 3 pi. de fondation sur 15 pi. de largeur."

Notices 1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97   98   99   100  
Groupes 1-100  101-105