ACCUEIL Nouvelle recherche
Affiner la recherche
   Liste des réponses

Réponse n° 94
Dossier Atlas de Trudaine - XVIIIe siècle ; généralité de Grenoble - vol. III
N° notice ZZ002074
Fonds CP
Série versements des ministères ; Travaux publics
Cote CP/F/14/8480
N° support 01
Analyse Atlas de Trudaine pour la généralité de Grenoble.
"Plan de détail et inventaire des digues construites depuis 160 ans pour contenir le torrent du Drac et garantir Grenoble de ses irruptions".
"N°302 Isère. Plan en 10 feuilles des digues. Vu pour le catalogue général, mai 1879."
"Première partie des bords du Drac, du côté de Grenoble où sont marquées les digues et les chaussées depuis le pied de la montagne du Sault-du-Moine jusques à la teste des digues sous la montagne d'Echirolles avec l'inventaire de chaque digue qui en établit la situation au mois de septembre-1745".
Dates document 1745/01/01 -- 1780/12/31
Accès original interdit pour mauvais état ; tirage photographique en couleur consultable en salle de lecture du CARAN
Reproduction photographie ou impression d'image numérique
Support papier à dessin
Taille la planche mesure environ 229,8 X 49,9 cm
Couleur O
Technique peinture ; aquarelle ; encre noire ; encre de couleur ; lavis
Type de document recueil ; atlas ; document figuré ; carte ; carte routière
Noms de personnes TRUDAINE, Daniel-Charles (intendant des finances - directeur des Ponts et Chaussées) ; ECOLE NATIONALE DES PONTS ET CHAUSSEES ; FAYOLLE (M.) (inspecteur des Ponts et Chaussées)
Noms de lieux FRANCE; GRENOBLE, GENERALITE DE (France); GRENOBLE (Isère); SAUT DU MOINE (Isère - montagne); DRAC (France - torrent); ECHIROLLES, MONTAGNE D' (Isère); ISERE (Rhône-Alpes - département); RHONE-ALPES (France - région administrative); ECHIROLLES (Isère)
Mots clés Ancien Régime français; XVIIIe siècle; généralité (subdivision administrative d'Ancien Régime); aménagement du territoire; voie de communication; route; route royale; digue; montagne; île; rivière; intendant des finances; directeur des Ponts et Chaussées; torrent; ouvrage d'art; cours d'eau
Notes Echelle de 10,7 cm pour 50 toises, soit 1/91e.
Le sens du courant du Drac est indiqué.
La digue dessinée sur cette planche est divisée en huit sections. Chaque section fait l'objet d'observations dont un résumé est donné ci-dessous.
Résumé des informations préliminaires à la carte :
"Cet inventaire complète la carte générale du cours du Drac levée en 1734, remise à la direction des Ponts et Chaussées par M. Fayolle, inspecteur. Il permet de connaître l'état de chaque digue et préciser les travaux à faire pour en garantir l'efficacité. Les bords du Drac ont été divisés en 10 parties. Chaque partie est décrite article par article, un article correspondant à une digue. Cet inventaire servira aux ingénieurs dirigeant les travaux (aide à la décision, aide à rendre compte de l'avancement du chantier). S'il est approuvé par la direction des Ponts-et-Chaussées, un autre, du même type sera fait pour les bords de l'Isère".
Résumé des observations portées sous le plan :
Pour l'ensemble des quatre premiers articles " la parallèle de 101t° 4 pi. de long. a été relevée en 1742 et les 5 traverses sont en bon état."
Pour l'ensemble des quatre suivants, "384 t° de long. de chaussée pour la parallèle et 9 traverses de 15 pi. de larg. sur 6 pi. de hauteur à faire qui n'ont pas été faites suivant l'adjudication de Claude Badon, supprimée par ordre de la Cour, comme aussi 540 plançons de peupliers à planter pour border les chaussées dans les cases."
1ère section - "29 t°.2 pi. de long. de vielles arches ruinées et établies sur d'autres plus anciennes enfoncées...encore d'une bonne défense, leur cîme ruinée étant à 8 pi; au-dessus des basses eaux."
2e section - "22 t°. de long. de relévement formé sur d'anciennes arches enfoncées..encore de bonne défense, la cîme est à 8 pi. au-dessus des eaux basses."
3e section - " 14 t°. de long. d'arches de 15 pi. de larg. faites en 1735 sur d'anciennes arches enfoncées. La cîme est à 11 pi. au-dessus des eaux basses."
4e section - "46 t°. de long. de vielles arches dont les bois sur le devant sont pourris et le remplissage ne forme plus qu'une jetée dont le sommet forme encore une défense à 8 pi. au-dessus des eaux basses....peut encore soutenir quelques années."
5e section - " 44 t°. de long. d'arches de 16 pi. de larg. dont le sommet est à 11 pi. au-dessus des basses eaux. Cette digue a été construite en 1741 sur la simple grève à la hauteur des eaux du Drac, on doit s'attendre au 1er affouillement de la voir enfoncer..emporter en tout ou partie; c'est l'effet des premiers ouvrages qu'on oppose au torrent."
6e section - "39 t°. 3 pi. de long. d'arches construites en 1741 de même largeur de 16 pi. et même hauteur. Cette partie est enfoncée de 5 à 6 pi. Si le Drac continue à fouiller sous cette digue, il y a lieu de craindre qu'elle ne soit renversée. Yl n'y a rien à faire quant à présent."
7e section - "79 t°. de long. d'arches construites en 1741 et 1742 et qui sont actuellement renversées et ruinées par les affouillements du Drac qui a creusé un lit de 10 à 12 pi. La ruine..forme une résistance pour les eaux basses..on ne peut éviter de faire derrière une seconde digue d'un relèvement en glacis de 15 pi. d'épaisseur sur 7 pi. de haut...ce compris 3 pi. de fondation."
8e section - "17 t°. 4 pi. intervalle de 3 arches construites en 1742 renversées et entièrement emportées en 1743..sur cette longeur et 16 pi. de larg., il faut 18 pi. de haut. d'arches neuves."

Notices 1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97   98   99   100  
Groupes 1-100  101-105