Maison Butscher
Visan, Vaucluse

La maison "Bulle" construite à Visan est une ¤uvre plastique autant qu'architecturale conçue par la volonté de son commanditaire, Claude Butscher, pilote qui aurait voulu être architecte. Il confie la réalisation de son projet à l'architecte Christian Chambon, né en 1945 et toujours actif dans la région Rhône-Alpes, associé à un autre architecte aujourd'hui décédé, Jean-Noël Touche. Une autre personne joue sur le chantier un rôle déterminant : c'est Joël Unal, plasticien et sculpteur de formation, qui réalise le ferraillage dont il est devenu aujourd'hui le grand spécialiste national.

Les travaux débutent en 1981, année où Unal publie un ouvrage de référence, La technique du voile de béton en autoconstruction. La maison utilise ce mode, avec une double coque de béton projeté sur une ossature métallique grillagée. Cette technique permet de donner la primauté absolue aux formes rondes, ovoïdes, aux courbes et contre-courbes, aux hyperboles, à toutes les lignes souples voire sensuelles. La trilogie traditionnelle plancher, mur, plafond y est résolument abandonnée.

Maison-bulle, architecture-sculpture (formule de Michel Ragon en 1963 dans son ouvrage Où vivrons-nous demain ?), architecture organique (Frank Lloyd Wright) ? L'édifice est difficile à qualifier, à inscrire dans une typologie bien arrêtée. Il est peut-être tout cela à la fois. Il se situe en tout cas dans cette nébuleuse innovante, qui veut s'opposer aux matériaux industriels et aux trames répétitives privilégiés par l'architecture moderne. Les formes libres de Gaudi, de Niemeyer, les sculptures habitables de Jacques Couëlle, et même certaines oeuvres de Le Corbusier (chapelle de Ronchamp, 1950-1955) n'en étaient pas si éloignées.


Inscription au titre des monuments historiques par arrêté du 30 aout 2011, en totalité ainsi que le sol de la parcelle