Eglise paroissiale Saint-Michel,
Velleron, Vaucluse

A l'origine église prieurale dépendant de l'abbaye Saint-Eusèbe de Saignon, l'église paroissiale Saint-Michel de Velleron (diocèse de Carpentras) est un édifice hétérogène. Elle comporte une nef remaniée à l'époque moderne (principalement au XVIIe siècle, ainsi qu'en témoignent les dates portées sur les clefs de deux arcades, 1638 et 1647), six chapelles latérales dont les trois plus anciennes sont celles du Sud, un long choeur flanqué d'une septième chapelle gothique. La nef est voûtée de croisées d'ogives tardives tandis que ses chapelles Sud possèdent des voûtes à liernes et tiercerons. Le choeur d'inspiration romane, réalisé dans un appareil très soigné, est voûté d'un berceau plein cintre prolongé par le cul-de-four de l'abside. Le chevet est plat et le passage du plan carré au plan semi-circulaire (polygonal à l'extérieur) se fait par deux trompes placées à deux mètres au-dessus du sol.

L'évolution ancienne de l'édifice n'est pas documentée par les sources, mais les archives renseignent en revanche sur les travaux qui ont affecté les couvertures au XIXe siècle, en deux campagnes principales réalisées en 1841-1846 et en 1864-1865. C'est alors qu'un toit de tuiles a remplacé l'ancienne couverture en pierre qui pesait directement sur les reins de la voûte et que l'édifice a pris son aspect actuel.

L'église abrite un mobilier intéressant, dont les pièces en pierre les plus remarquables datent de la première moitié du XVIIe siècle : fonts baptismaux aux armes d'un évêque d'Orange, Jean de Tulles, chaire à prêcher datée 1637, clôture à balustres de la chapelle de Cambis. Une collection de statues de saints, en bois doré ou en carton-pâte, et quelques peintures enrichissent l'intérieur.