Couvent des Cordeliers (ancien),
Valréas, Vaucluse

L'ancien couvent des Cordeliers, construit à la fin du XIVe siècle, occupe le coeur d'un vaste îlot dans la partie nord-ouest de Valréas. Il est entièrement entouré de maisons laissant seulement voir la façade ouest et le chevet de son église, très altérés, ainsi que le clocher, récemment restauré.

La grande église de six travées est couverte d'un plafond sur arcs-diaphragmes, caractéristique de l'architecture des ordres mendiants de l'époque, tandis que le choeur et une partie des chapelles sont voûtés d'ogives. Le choeur, de petite taille par rapport à la nef, résulte de la récupération en 1399 d'une chapelle du premier couvent, construit à l'extérieur de la ville au milieu du XIIIe siècle. La première chapelle latérale sud était indépendante de l'église jusqu'en 1596, date à laquelle elle fut vendue aux Cordeliers par la confrérie des pénitents noirs ; elle fut alors reliée à la nef par le percement d'une grande arcade. Trois des chapelles latérales nord datent de la fin du XVIIe siècle.

Le clocher, provenant également du couvent primitif, fut surélevé au milieu du XVe siècle, tandis que l'on construisait le grand cloître. Ces deux parties furent reconstruites au XVIIIe siècle. Les bâtiments conventuels furent largement remaniés après leur vente et leur partage lors de la Révolution.

Les rares éléments de décor sculpté sont des blasons en pierre de taille et en gypserie. Le choeur abrite également des fragments de peintures murales.

L'intérêt de cet édifice réside dans la conservation de la charpente sur arcs-diaphragmes, dont peu d'exemplaires subsistent.