Château de Crochans et son parc paysager,
Piolenc, Vaucluse

Le château de Crochans est situé au nord d'Orange, sur la commune de Piolenc, entre l'autoroute et la RN 7, ancienne route royale.

Le fief est attesté dès le XIIe siècle, et le seigneur de Crochans est avec celui de Causans le plus puissant de la principauté d'Orange. Mais au contraire de Causans, qui est resté depuis l'époque médiévale dans la même famille, Crochans passe au fil des siècles de mains en mains faute d'héritier mâle.

Le domaine, enclos de murs, comporte un château construit entre 1741 et 1743 pour Jean-Baptiste Mantin sur les plans de l'architecte avignonnais Jean-Pierre Franque, fils de Jean-Baptiste, dont ce serait une des premières réalisations personnelles. Les Piolenc agrandiront la maison au XIXe siècle et lui donneront son aspect actuel.

Elevée entre cour d'honneur au nord et parc au sud, la demeure est remarquable par le nombre inconsidéré de fenêtres qui percent, dans ce pays de mistral, ses façades nord, et sa toiture hérissée d'étranges pots à feu sommés d'un croissant dont l'origine est incertaine.

C'est également aux Piolenc que l'on doit la création peu après 1873 du vaste parc paysager qui s'étend aux abords du château. Il est issu de trois projets exécutés entre 1873 et 1883, dont les dessins, l'un dû à l'atelier Luizet et Barret, paysagistes de renom, sont conservés. Y alternent des espaces gazonnés et des espaces arborés, parcourus par des allées rectilignes ou des chemins sinueux. Une pièce d'eau en forme de haricot traversée par un pont s'étire à l'est.
Au sud-est le premier château fortifié, qui servit ensuite de ferme, conserve de nombreux restes médiévaux.

Protection : façades et toitures du château et de ses communs, ancienne ferme, parc paysager et espaces boisés qui l'accompagnent. Inscription par arrêté du 4 juillet 2003.