Monument à Louis Giraud,
Pernes-les-Fontaines, Vaucluse

L'idée d'élever un monument commémorant l'action de Louis Giraud (1805-1883) fut lancée dans le cadre d'un comice agricole en 1924, quarante ans après sa mort. Notaire, maire de Pernes et conseiller général, il est honoré pour son rôle majeur dans la création du canal d'irrigation de Carpentras, réalisé au milieu du XIXe siècle. Il s'agit à la fois d'un monument à la gloire d'un ouvrage remarquable et à celui qui le promut.
Il fut réalisé en 1925 par le statuaire Marius Saïn (1877-1961), sculpteur avignonnais, lauréat du concours. L'inauguration officielle eut lieu le 20 septembre de cette année-là en présence d'Edouard Daladier, alors délégué du ministre de l'agriculture.

L'oeuvre est importante par ses dimensions et par sa richesse iconographique. Le grand homme, placé latéralement en position assise, était initialement en bronze. Il domine le bassin d'une fontaine alimentée par une figure de fleuve, renversant une urne, et une grande stèle contre laquelle s'appuient d'autres sculptures. Une paysanne comtadine, des arbres, des fleurs et divers éléments et morceaux de paysage (dont un pont-aqueduc se détachant sur le Ventoux) évoquent les bienfaits du canal pour l'économie des communes du secteur.

Parmi les critères qui ont justifié la sélection de ce monument à l'intérieur du corpus régional, figurent assurément la monumentalité de l'oeuvre et le respect de sa situation urbaine valorisante. Mais l'intérêt réside surtout dans l'originalité du sujet traité, la réalisation d'un grand ouvrage public provençal et les bienfaits qui en résultèrent sur la population. Le monument fait ainsi écho à l'ouvrage lui-même, dont les principaux ponts-aqueducs ont été protégés en tant que monuments historiques en 2001.

Protection - (cad. AZ 125) : inscription par arrêté du 23 juillet 2009.