Hôtel de ville, ancien hôtel de Brancas-Cheilus,
Pernes-les-Fontaines, Vaucluse

L'hôtel de ville de Pernes-les-Fontaines occupe l'ancien hôtel particulier de la famille de Cheilus, passé par mariage en 1671 à la famille de Brancas. Il est devenu maison commune en partie dès 1741, en totalité depuis 1973 par rachat de l'aile sud jusque là privée. L'essentiel de l'édifice date du milieu du XVIIe siècle et est imputable à Thomas de Cheilus. La construction des éléments principaux, grand escalier, corps central, aile nord, mur et portail de la cour d'honneur, datent des années 1650.

L'hôtel est bâti sur un plan en U selon un modèle urbain, entre cour et jardin. L'ensemble vaut surtout par la qualité de certains éléments ponctuels comme le portail monumental de la cour, la fontaine du jardin, le grand escalier à balustrades en gypserie (stuc) et surtout par les décors peints de ses salons, protégés depuis longtemps.
Le grand salon ou salle de Brancas offre un plafond à poutres et solives apparentes peint de guirlandes en camaïeu, ainsi qu'une frise faisant alterner des paysages dans des encadrements en trompe-l'oeil et des statues également en trompe-l'oeil. La salle du conseil voisine possède également un décor peint à scènes mythologiques.

De toutes récentes découvertes de peintures en camaïeu du milieu du XVIIe siècle et des décors en gypserie dans une chapelle aménagée à la fin du XVIIIe siècle justifient une extension de la protection.

Protection : inscription par arrêté du 30 juin 2008 et classement par arrêté du 31 mars 2009.