Chapelle Notre-Dame de Beauvoir
Beaumont-de-Pertuis, Vaucluse

Construite au XIIe siècle, la chapelle était rattachée au prieuré fondé par l'abbaye Saint-Victor de Marseille. Cependant, au XIIIe siècle, les biens de l'abbaye Saint-Victor s'amenuisant, la chapelle fut rattachée à une autre juridiction dès 1380. Ainsi en 1384, un vicaire perpétuel est joint à Notre-Dame de Beauvoir. Située hors les murs de la ville de Beaumont, la chapelle fut saccagée par deux fois au cours du XIVe et XVe siècle et donc reconstruite et agrandie. En 1510, la chapelle est reliée à la paroisse et le reste jusqu'à la Révolution. En 1747, les chanoines et abbés de Jouques sont prieurs prébendés de la chapelle de Beauvoir.

En forme de croix latine fermée d'une abside en cul-de-four, l'édifice est recouvert d'une toiture à deux pans reposant sur une génoise. L'extérieur de l'édifice présente différents types de maçonnerie, dus aux multiples transformations du bâtiment.

A l'intérieur, la nef s'ouvre sur l'abside par un arc triomphal à simple rouleau. L'arc triomphal et le mur gouttereau nord sont ornés de peintures mises au jour en 2008 et consolidées en 2009. Ce décor peint remonte à la fin du XIIe siècle, ce qui confère à cette chapelle, une grande valeur, les décors de cette époque étant rares dans la région. Le programme iconographique de ces peintures murales reprend des scènes du Nouveau Testament, notamment de la vie du Christ.


IMH en totalité le 23 février 2011 de la chapelle Notre-Dame de Beauvoir sur la commune de Beaumont de Pertuis, figurant au cadastre section G sous le n° 252.
Classement au titre des monuments historiques, en totalité, le 16 décembre 2011