Villa Cécile,
Six-Fours-les-Plages, Var

Sur l'emplacement d'une propriété que possédait en 1660 la confrérie du Saint-Esprit, et qui fut vendue à plusieurs reprises après sa dissolution en 1705, la villa Cécile fut construite en 1870 et son parc aménagé autour d'éléments préexistants. L'architecte demeure à ce jour inconnu.

D'une surface de 12000m2, close de murailles, la propriété est divisée en trois zones : au nord la demeure entourée du jardin avec bassins, serre, colombier ; une zone intermédiaire agricole plantée de vignes et fruitiers ; au sud un aménagement paysagé inspiré des tèses de bastides provençales et la maison du gardien.
La demeure est une grosse maison bourgeoise à laquelle sa façade sud avec tour-belvédère et loggias, donne des allures de villa de villégiature ; elle ne présente rien par ailleurs qui retienne l'attention.
Dans l'axe de la maison, la longue allée qui descend jusqu'à la « tèse » fixe la composition symétrique du parc. S'y juxtaposent des espaces aux ambiances différentes, meublés de "fabriques"de qualité dans la partie du jardin.
La demeure et son parc forment un ensemble original à mi chemin entre la bastide provençale et la villa de villégiature balnéaire.


Inscription en totalité de la villa Cécile avec ses dépendances, son parc et ses fabriques, son mur de clôture et ses deux portails (cad. AL 16 à 22, 32, 564, 596, 597) par arrêté du 4 novembre 2011