Ecole Anatole France
Hyères, Var

L'une des premières écoles construites dans le département du Var après la promulgation des lois Jules Ferry sur l'Ecole de 1881 et 1882, l'école Anatole France fut réalisée d'après les plans de Charles Maurel, directeur des travaux de la Ville de Toulon où il ne donna pas moins de 12 projets d'école pour les quartiers suburbains, et d'Edouard Angeli, directeur des travaux de la ville d'Hyères. Des nombreux projets d'extension échelonnés jusque dans les années 1950, ne fut finalement concrétisée que la construction d'une annexe en 1930.

Le programme est tout à fait original qui inverse les dispositions habituelles en situant les bâtiments scolaires au centre de la composition et la cour de récréation autour.
Conçue selon un parti de plan symétrique, l'école est constituée d'un agrégat hiérarchisé de bâtiments et de pavillons abritant les locaux scolaires et administratifs, les logements des enseignants. Au centre de la composition, l'école proprement dite ne forme qu'un seul bâtiment d’une conception inédite : un préau couvert, monumental vaisseau charpenté, est flanqué de deux ailes plus courtes et plus basses contenant les salles de classe.
De part et d’autre, à l’alignement de la façade, de courtes galeries permettent d’accéder depuis le préau aux deux petits corps qui abritent le bureau du directeur et l’ancienne salle des professeurs, puis aux deux pavillons de logement du directeur et des instituteurs.
Les architectes ont ainsi su s'affranchir des modèles traditionnels, tout en utilisant le vocabulaire normatif d'une architecture scolaire dominée par les théories rationalistes et hygiénistes du moment.



Inscription en totalité du bâtiment principal de l’école Anatole France (cad. BW 139) par arrêté du 20 octobre 2011