fiche imprimable

Collège du Vieux Port, vestiges d'un îlot urbain grec,
Marseille, Bouches-du-Rhône

Les fouilles archéologiques réalisées dans l'enceinte du collège Vieux Port, préalablement à des travaux d'extension de ce dernier, ont révélé une occupation exceptionnellement bien conservée, remontant aux VIe-Ve siècles avant J.-C., c'est-à-dire à la fondation de Marseille grecque.
Les vestiges exhumés sont regroupés dans un îlot urbain antique ceint de rues. Le découpage urbain se met en place à cet endroit dans les années 580 avant J.-C. Entre 580 et 550, l'îlot est entièrement occupé par des bâtiments à murs de briques d'adobe sur solin de pierre. Certains murs atteignent encore 1,50 m de hauteur et des enduits peints sont conservés.
Au milieu du VIe siècle av. J-C, les bâtiments de la partie nord de l'îlot sont dérasés et remplacés par une construction massive en gros blocs de calcaire blanc. La partie sud de l'îlot est occupée par deux bâtiments répartis de part et d'autre d'un petit passage empierré. La qualité des constructions et du mobilier archéologique recueilli, où la vaisselle de banquet prédomine, laisse supposer que ces vestiges se rapportent plutôt à un bâtiment public ou cultuel.