Fondation Vasarely,
Aix-en-Provence, Bouches-du-Rhône

Hongrois d'origine, Victor Vasarely (1906-1997) est surtout connu pour son apport majeur à l'art optique. Parmi ses nombreux axes de recherche figure la volonté d'associer l'art et l'architecture, notamment dans les grands ensembles, par le biais d'oeuvres de très grand format.

A partir de 1966, il élabore le projet dun centre architectonique rassemblant les deux parties de son oeuvre, l'une picturale, l'autre théorique. La première sera présentée dès 1970 dans un monument historique, le château de Gordes (Vaucluse). Pour faire connaître la seconde, un bâtiment entièrement conçu par Vasarely est construit dans la nouvelle ZAC du Jas de Bouffan à Aix, à l'emplacement d'une ancienne bastide, par l'architecte en chef des monuments historiques Jean Sonnier et son associé Dominique Ronsseray. La Fondation Vasarely est inaugurée en 1976.

Sa situation en bordure d'un plateau surplombant le carrefour des autoroutes permet à la Fondation d'être visible des automobilistes et inscrit d'emblée le bâtiment dans une perception cinétique. En contrebas, au croisement des voies autoroutières, une grande sculpture en forme de V signale l'édifice, dont la façade aveugle se présente comme un pliage répétitif, alternant des panneaux décoratifs fond blanc-fond noir.

La Fondation est constituée de seize alvéoles hexagonales accolées, dans l'esprit de l'architecture organique qui se développait alors. Vasarely la conçoit non comme un musée, mais comme un centre artistique à plusieurs fonctions : un espace est réservé à l'exposition des "intégrations" : il s'agit d'exemples de compositions pouvant être agrandies et intégrées à l'architecture ; la mission pédagogique est assurée par la présentation au public d'une large gamme d'oeuvres ou de projets ; enfin un centre d'échanges sur la création contemporaine organise rencontres, séminaires et colloques.

Après une période difficile, la Fondation Vasarely a commencé à réactiver l'ensemble de ses activités. Parallèlement l'édifice, dont l'état général est préoccupant, doit faire l'objet d'une campagne de travaux.