Villa Le Bosquet de Pierre Bonnard,
Le Cannet, Alpes-Maritimes

Le peintre Bonnard acheta cette petite villa en 1926 et l'habita l'année suivante avec Marthe, sa compagne de toujours, après quelques transformations. A flanc de colline dominant la baie de Cannes, la villa s'accompagne d'un jardin étagé en terrasses d'une douzaine d'ares. Sans grand caractère architectural, la maison comporte un rez-de-chaussée et un étage, un toit de tuiles à deux versants, des murs enduits de crépi rose et des menuiseries gris-vert, quelques pièces intactes, un atelier. Elle est toujours propriété de la famille.

Ce qui est essentiel, c'est la relation entre cette demeure modeste et l'oeuvre du peintre. Se présentent à nous, authentiques ou soigneusement restaurés, les espaces qui ont inspiré Bonnard et qu'il a représentés tant de fois. Le visiteur d'aujourd'hui ressent souvent l'impression forte d'entrer dans le tableau.

Mais le Bosquet est plus que cela car il accompagne, suscite peut-être, le renouvellement stylistique de l'artiste dans sa dernière période. Revenant inlassablement sur les thèmes qui lui sont chers (terrasse et jardin, fenêtre ouverte sur le paysage, natures mortes, salle de bain, femme nue à sa toilette, plans décalés, miroir où le réel se dédouble…), Bonnard travaille sur les mécanismes de la perception et de la vision. Au terme de son parcours son unique sujet est la lumière. Elle éclate comme un soleil dans "L'atelier au mimosa" du musée national d'art moderne.

Inscription du jardin par arrêté du 12 février 2007 ; classement de la villa et de son jardin, en totalité, par arrêté du 26 mars 2007, (villa déjà inscrite depuis le 5 mai 1975).