Eglise paroissiale Saint-Julien-de-Montpezat,
Montagnac-Montpezat, Alpes-de-Haute-Provence

Le village de Montpezat est aujourd'hui rattaché à la commune de Montagnac. Il surplombe la vallée du Verdon.

Un "castellum" existait déjà avant 1209, mais aucune mention d'une "cella" à cette date. On peut supposer cependant qu'une église primitive a été construite dans le courant du XIIIe siècle. Il s'agit des deux chapelles latérales, voûtées d'une croisée d'ogives retombant sur des culots sculptés représentant des têtes d'angelots de facture gothique. Un texte de 1351 confirme l'existence de l'église de Montpezat parce que le clergé local a payé la dîme au comte de Provence.
Les premières délibérations remontent au début du XVIIe siècle, elles n'ont pas encore été dépouillées systématiquement. Cependant l'une d'entre elles, datée du 19 décembre 1751, nous apprend qu'il faut faire des réparations "au corps de l'église et à la chapelle Sainte Anne" c'est à dire la chapelle latérale sud-est.

Le village prend de l'importance sous l'impulsion de la famille de Vintimille, seigneur du lieu. Les registres de l'état civil l'attestent L'église est sans doute agrandie et réparée, le choeur à chevet plat est orné d'un maître-autel en bois du XVIIIe siècle. Un clocher de section carré flanque le côté sud du chevet, il abrite au rez-de-chaussée la sacristie. La cloche en bronze porte la date de 1530.

En 1998, on découvre des traces de peinture murale derrière le confessionnal. Un décor daté du XIVe siècle représentant une allégorie des vices. Après dégagement, ce décor ancien se poursuit dans l'autre chapelle et sur le mur sud de la nef. Le style de cet ensemble décoratif est à rapprocher des ensembles de décor peint des chapelles des Hautes-Alpes et du comté de Nice de la même période
.