Présentation  I  Objectifs  I  Ancrages et réseaux  I  Ressources documentaires  I  Publications

Service du Patrimoine culturel,
Direction de la Culture,
du Patrimoine, du sport
et des loisirs – Conseil général de la Seine-Saint-Denis

Hôtel du Département
93006 Bobigny Cedex

140 avenue Jean Lolive
93500 Pantin

Tél : +33 (0)1 43 93 82 61
Fax : +33 (0)1 43 93 77 60

patrimoineculturel@cg93.fr

http://www.seine.saint.denis.fr/-Histoire-et-patrimoine-.html
http://www.atlas-patrimoine93.fr

Responsable(s) : Olivier Meyer

Imprimer cette page


Présentation

En 1991, le Département crée, au sein du service de la culture, une Mission Archéologie afin d’expertiser l’intérêt culturel d’une intervention dans le domaine de l’archéologie.
Trois missions lui sont alors dévolues : évaluation, sauvegarde du patrimoine archéologique départemental et diffusion des connaissances auprès des publics.

A partir de 1998, la collaboration informelle engagée depuis les origines avec le milieu éducatif se développe dans le cadre d’un partenariat avec l’Inspection académique.

La signature d’une convention de développement culturel avec la Direction Régionale des Affaires Culturelles Ile-de-France, puis surtout d’un protocole de décentralisation culturelle, conclu pour une durée de trois ans, entre le Département et le ministère de la Culture en 2001 marque un tournant important. Au champ de l’archéologie, le Département étend son action à celui de l’architecture et de l’urbanisme.
En collaboration avec le Service Régional de l’Inventaire de la DRAC, la nouvelle équipe amorce un inventaire du patrimoine architectural du département hiérarchisé en fonction des problèmes les plus prégnants du renouvellement urbain, croisant les enquêtes thématiques et topographiques.
En 2003, à la faveur de la réorganisation de la Direction de la Culture, de la Jeunesse et du Sport, le bureau du patrimoine succède à la Mission Archéologie. Il étend et renforce ses actions de médiations culturelles.

En 2007, il devient Service du Patrimoine Culturel et regroupe cinq secteurs :

Archéologie
Inventaire et recherche en histoire urbaine
Patrimoine architectural et urbain
Médiation du patrimoine
Ressources documentaires


Objectifs

Le service du patrimoine culturel est chargé de mettre en œuvre la politique patrimoniale du Département qui s’appuie sur la constitution d’un socle de connaissances, dont l’ambition est de donner aux habitants de la Seine-Saint-Denis les moyens de mieux appréhender l’histoire de leur territoire et d’objectiver les représentations souvent négatives du « 93 ».

Quatre grands axes sont privilégiés : l’inventaire du patrimoine archéologique et architectural, sa préservation, son usage et sa mise en valeur dans un paysage de mutation urbaine, et sa restitution au plus près des habitants.

L’archéologie :

Les principales opérations conduites par le service concernent le site gaulois de Bobigny, la Haute-île à Neuilly-sur-marne (du mésolithique à l’antiquité) ; Tremblay-en-France (antiquité tardive, Moyen Age) ; Gournay-sur-Marne (vestiges gallo-romains) ; Montreuil-sous-Bois (Eglise Saint-Pierre Saint-Paul).
L’équipe d’archéologues du Département, qui travaille avec l’INRAP et le Service Régional de l’Archéologie, développe une démarche originale s’appuyant sur l’échange des savoirs. Ainsi, les fouilles menées sur la nécropole gauloise de Bobigny associent le service de radiologie de l’hôpital Avicenne, des forgerons maliens et sénégalais pour comprendre les techniques traditionnelles de la forge gauloise, et des psychiatres pour appréhender les pratiques funéraires.

Le patrimoine architectural et urbain :

Le logement social et le patrimoine industriel sont les deux grandes thématiques privilégiées et étudiées dans le cadre de l’inventaire départemental du patrimoine.La contribution aux diagnostics patrimoniaux, mis en oeuvre à l’occasion de l’élaboration des Plans Locaux d’Urbanisme (PLU) permet d’élargir la recherche à l’ensemble des champs du patrimoine à l’échelle communale et de l’articuler avec les enjeux du renouvellement urbain. Conçues comme des monographies d’histoire urbaine, ces études présentent le développement spatial de la ville, les identités patrimoniales des quartiers etl’inventaire proprement dit.
Ont ainsi déjà été réalisés les diagnostics patrimoniaux de Neuilly-sur-Marne, Drancy, Saint-Ouen, Aubervilliers, Pantin, Les Lilas et Bagnolet.

La disparition des matières premières d’origine et des savoir-faire rendant l’entretien et la restauration du patrimoine architectural parfois préoccupant, le service porte un intérêt croissant aux matériaux de construction (extraction ou fabrication, mise en œuvre, dimensions économique, sociale ou symbolique). Il a lancé des études croisées – historiques, archéologiques et techniques – sur le plâtre, la terre cuite architecturale, le béton et l’aluminium) consultables sur la matériauthèque de l’atlas du patrimoine de la Seine-Saint-Denis.

Le recueil de la mémoire :

En fonction des recherches menées, l’équipe s’attache à sauvegarder la mémoire : mémoire des lieux, mémoire de la Shoah, mémoire de la résistance, mémoire ouvrière, mémoire de l’immigration…
Ainsi, en 2003, à l’annonce de la fermeture définitive des Grands Moulins de Pantin, il a lancé une étude comprenant une enquête orale auprès de trois anciens ouvriers de l’usine et de son ancien directeur.
Actuellement il s’intéresse à la mémoire de l’immigration dans des lieux tels que l’hôpital Avicenne (ex-Franco-musulman) et le cimetière musulman de Bobigny, la petite Espagne de Saint-Denis et l’école arménienne du Raincy.

Valorisation du patrimoine

Cet enjeu essentiel de la politique patrimoniale du Conseil général s’exprime à travers :

les visites sur sites organisées avec l’ensemble des acteurs du département lors des Journées européennes du patrimoine ;
la réalisation ou la participation à des expositions (Habiter ; figures du logement social ( 2004) ; Bidonvilles 1954-1976 (2007)
les « rendez-vous du patrimoine », rencontres mensuelles organisées avec le Comité départemental du tourisme.
des parcours de découvertes et de balades urbaines
des actions éducatives (du primaire au lycée) : rencontres avec les archéologues, découvertes de sites patrimoniaux, ateliers de lecture de paysages, visites d’expositions…
et la formation d’enseignants et d’acteurs locaux.

Restitution des connaissances :

Dans le cadre du protocole de décentralisation, le service du patrimoine culturel a développé un site internet, l’ atlas de l’architecture et du patrimoine qui met à disposition du plus grand nombre des ressources (cartes et plans, cartes de synthèse, bibliographie, images, notices de sites archéologiques et d’édifices, études, diagnostics patrimoniaux, documents de synthèse…) permettant d’appréhender l’histoire et la patrimoine du département.


Ancrages et réseaux

Le service du patrimoine culturel participe à un réseau actif d’acteurs publics et associatifs à l’échelle départementale, ainsi qu’à des réseaux et groupes de travail animés par d’autres acteurs à l’échelle régionale et nationale.
Ainsi, par exemple, il est à l’initiative d’un groupe de travail sur le patrimoine qui réunit le Conseil en Aarchitecture,Urbanisme et Environnement, le Service Régional de l’Inventaire, le Service Départemental de l’Architecture et du Patrimoine, le Service Régional de l’Archéologie, la Conservation Régionale des Monuments Historiques, la Direction Départementale de l’Equipement...

Il intervient également dans les réseaux universitaires et de recherche.

Enfin, il vise à dynamiser et fédérer le réseau associatif en lui proposant notamment des programmes de recherche fédérateurs dont il assure l’encadrement scientifique .


haut de page

Ressources documentaires

Fonds imprimé

Petite bibliothèque spécialisée sur le patrimoine, l’archéologique et les thématiques développées par le service.
Travaux universitaires, rapports de recherches, rapports de fouilles dont 20 % sont mis en ligne .

Fonds iconographique

Cartes et plans (en ligne)
Photos aériennes des années 1930-1950
Photos d’architecture
Fonds photographique ROUSSEL-UCLAF (actuel Sanofi Aventis) : ce fonds très riche renseigne sur l’évolution du site des années 1920 à nos jours .

Publications

La collection Patrimoine en Seine-Saint-Denis, publiée par le Conseil général, restitue une partie du travail de l’équipe du Service du patrimoine culturel, et met en valeur les richesses archéologique et le patrimoine architectural de la Seine-Saint-Denis, par le biais d’études thématiques historiques, de présentation de sites ou de techniques.
Une vingtaine de titres sont déjà parus, consultables en ligne, parmi lesquels :

La crèche des Courtillières à Pantin (2004)
Meulière, brique et béton à Saint-Denis : Un siècle d'habitat social(2004)
La cité-jardin de Stains : histoire d’un projet urbain et social (2004)
Usines, silos, bureaux : regards sur le patrimoine industriel en Seine-Saint-Denis (2004)
La Courneuve, une ville au cœur industriel (2004)
Lieux uniques de la mémoire de l'immigration en France (1): L'hôpital Avicenne de Bobigny (1935-2005) (2005)
De Gaston Roussel à Sanofi - Aventis. Près d'un siècle d'histoire et de patrimoine pharmaceutiques à Romainville (2006)

Autres publications :

« Le logement social en Seine-Saint-Denis (1850-1999 ) », Benoît Pouvreau, Itinéraire du patrimoine, n°286, Paris, Editions du patrimoine/APIF, 2003
« Comment lire le patrimoine industriel : paysages en Seine-Saint-Denis », Nathalie Barrière, Antoine Furio, Mélanie Furio, Colette, Broutin (dir.), collection Patrimoine Ressources, Scérén, CRDP, Académie de Créteil, 2003
« A l’école du patrimoine, l’architecture scolaire. L’exemple de la Seine-Saint-Denis », Anne-Claire Baratault, collection Patrimoine Ressources, Scérén, CRDP, Académie de Créteil, 2006
Les cités-jardins de la banlieue du nord-est parisien, Benoît Pouvreau, Marc Couronné, Marie-Françoise Laborde, Guillaume Gaudry, éditions Le Moniteur, 2007

Collaboration à :

« Architecture et urbanisme des années trente à Pantin : Une manière de penser la ville », collection Parcours d’architecture, Service Archives patrimoine de Pantin, 2002
Deux numéros des Points de repères du 93, publication du CAUE 93, consacrés aux architectes Oscar Niemeyer et Emile Aillaud.

Filmographie :

Drancy, dernière étape avant l’abîme… , réalisé par Cécile Clairval –Milhaud ; Prod. Steinval productions et Odyssée ; 2004, 97’.

L’aérogare du Bourget , Notre Dame du Raincy, la Cité 212 du Blanc-Mesnil – Patrice Ladoucette ; Série « Les nouveaux patrimoines » ; Prod. : Transeuropfilms et FR3 Ile-de-France ; 2004 ; 3 x 7’


haut de page

Informations complémentaires
Accès
: sur rendez-vous
Mots clés : archéologie ; architecture / habitat ; aménagement du territoire ; histoire ; identité collective ; industrie ; métiers et techniques ; migration ; monde du travail ; patrimoine urbain ; patrimoine industriel ; patrimoine immatériel ; territoire ; transport ; ville
Thèmes traités : paysage urbain ; logement social ; matériaux de construction ; mémoire
Aire géographique
: Ile-de-France ; Seine-Saint-Denis

Encore plus d'informations
Nature de l'organisme : Service du Conseil général
Statut : collectivité territoriale
Date de création : 1991
Rattachement administratif : Département de la Seine-Saint-Denis / Direction de la culture, du patrimoine, du sport et des loisirs
Domaines d'intervention : connaissance ; conservation ; mise en valeur
Activités principales : recherche ; étude ; collecte ; inventaire, exposition ; publication ; expertise / conseil ; formation ; activités pédagogiques ; conférences, débats, colloques ; chantiers (fouilles, restauration)
Disciplines : archéologie ; architecture ; histoire ; sciences et techniques ; urbanisme
Services documentaires proposés : centre de documentation, photothèque, ressources en ligne

Date de mise à jour : juin 2007

haut de page

Présentation  I  Objectifs  I  Ancrages et réseaux  I  Ressources documentaires  I  Publications
PLAN DU SITE "MISSION ETHNOLOGIE"