Présentation  I  Objectifs  I  Ancrages et réseaux  I  Ressources documentaires  I  Publications


Conservatoire des arts et traditions populaires
de Castellane et du Moyen-Verdon

34, rue Nationale
04 120 Castellane

Tél : +33 (0)4 92 83 71 80

petracastellana@free.fr

Responsable : Jean-Luc Domenge (président)

Imprimer cette page


Présentation

Née en 1992, l’association Petra Castellana est à l’origine du conservatoire des arts et traditions populaires de Castellane et du Moyen Verdon, créé en 1993.

Une partie de ses membres possède les compétences complémentaires (géologue, physicienne, linguiste, bibliothécaire) propres à mettre en œuvre les buts de l’association : la sauvegarde des éléments matériels et immatériels du patrimoine du moyen Verdon, dont le développement du flux touristique estival menace la pérennité
.


Objectifs

Dès 1993, année de sa création, le Conservatoire des Arts et Traditions populaires de Castellane et du Moyen-Verdon commence une importante collecte d’objets de la vie courante, qu’il présente dans une exposition intitulée Hier au quotidien.

Un travail de recherches thématiques se met en place dès 1994. Enquêtes orales et collectes d’objets (provenant de trouvailles, d’opérations de sauvetage et de dons de la population locale) se poursuivent, en lien avec le thème de recherche annuel.

Des expositions temporaires restituent chaque été le travail effectué en amont, l’exiguïté des locaux mis à la disposition de l’association par la municipalité de Castellane ne permettant pas d’envisager d’expositions permanentes.

La création par l’association d’un poste d’emploi jeune permet, dès 1999, de créer des bases de données relatives aux recherches menées, ainsi que la saisie exhaustive, en fonction des besoins et de la thématique étudiée, d’une partie des transcriptions des ethnotextes du fonds actuellement mis à la disposition de l’association par ses membres (plus de 2000 heures d’entretiens en langue vernaculaire et en français).

L’association entame alors un travail en archives et commence à prendre en compte la dimension historique de sa recherche.

Depuis 2004, la municipalité de Castellane a octroyé un nouveau local au Conservatoire. Il s’agit encore d’expositions temporaires, mais la volonté de leur donner une pérennité est forte, une étude de faisabilité est en cours. Des visites guidées de la ville ont également lieu en été et lors de journées particulières (printemps des musées, etc.).



Ancrages et réseaux

Au niveau départemental et régional, le Conservatoire des arts et traditions populaires de Castellane et du Moyen Verdon collabore avec les associations et les institutions locales (musée départemental ethnologique de Salagon, les deux « Pays » nouvellement créés dans sa zone d’influence et surtout le Parc Naturel Régional du Verdon où il siège dans plusieurs commissions).

Il participe également à des opérations ponctuelles, en collaboration avec le CNRS sur le thème du blé (réseau EARTH, 2003-2004) et avec des associations travaillant au plan international (GEYSER, usages de l’eau et savoirs paysans, 2002).


haut de page

Ressources documentaires

Le Conservatoire des Arts et Traditions populaires de Castellane et du Moyen Verdon dispose, tous fonds confondus (objets, cassettes, photographies), d’environ 10 000 références pour lesquelles des bases de données ont été élaborées ou sont en cours d’élaboration.

Fonds audiovisuel et sonore :

Le fonds sonore utilisé n’est ni la propriété de l’association Petra Castellana ni celle du conservatoire. Il est constitué de deux parties : la première regroupe les enregistrements effectués lors des enquêtes thématiques menées sur le plan local ces dernières années par les membres de l’association (elle est leur propriété, et celle des personnes interrogées). Les transcriptions des entretiens sont disponibles.

La seconde, beaucoup plus importante, provient de la sonothèque du président de l’association qui met pour le moment, certaines de ses cassettes à la disposition du conservatoire. Cette sonothèque est constituée d’enregistrements en langue vernaculaire effectués depuis 20 ans dans la Provence entière et l’arc alpin (plus de 2000 heures, non transcrites)

Fonds iconographique

Ce fonds réunit deux boîtes de diapositives auxquelles s’ajoutent 460 clichés (positifs et négatifs) couvrant la zone du Moyen Verdon, le tout réalisé lors des recherches thématiques menées par l’association Petra Castellana, et 500 cartes postales représentant la même zone et, pour une moindre partie, la basse Provence.

L’association Petra Castellana envisage de développer ce fonds et de constituer ainsi au fil des années, dans une période où l’essor démographique et touristique se développe fortement, une collection de documents propres à étudier l’évolution des paysages du Moyen Verdon.

Fonds imprimé

Le conservatoire des arts et traditions populaires de Castellane et du Moyen Verdon ne dispose pas d’une bibliothèque, faute de locaux suffisamment spacieux. Il dispose néanmoins d’une petite documentation :

travaux universitaires (10 unités) se rapportant à son territoire (géographie, histoire, ethnologie).
publications monographiques (10 unités) de l’association Alpes de lumière traitant des sujets qui occupent l’association.
revue l’Outil libre (20 unités)

Objets

Cette collection (environ 7 000 références), propriété de l’association Petra Castellana, a été rassemblée pour environ un tiers lors d’opérations de sauvetage, le reste provient de dons de la population locale.

Elle compte des matériels à la fois ruraux et citadins, et ses collections se développent autour des particularismes locaux, le moyen Verdon étant caractéristique car c’est en ce lieu que se situe la zone de contact entre les aires alpine et méditerranéenne

costume : 1000 références environ (vêtements du XVIIIe au XXe s.) dont 100 références de textiles divers (literie, harnachements, bonnets d’âne…). A signaler, le fonds Carlavan (vêtements d’enfants bourgeois 1930) et le fonds Dubois (vêtements de 3 générations de femmes)

habitat/mobilier : une centaine de références (meubles, luminaires, etc.)

Métiers/outils : 450 références (fonds de cordonnerie, boulangerie, menuiserie, collection complète des charrues en usage dans le secteur …)

pratiques religieuses et collectives : 100 références (tabernacles, tableaux de communion, crucifix, drapeaux de conscrits…)

musique : 10 références dont une mandoline et des trompettes de métal (jouets)

histoire locale/régionale : quelques documents d’archives privées (10 références)

sciences et techniques : 100 références environ, constituées d’objets très divers (fonds Robion, limonadier : catalogues, prospectus, factures, vêtements de travail…), objets liés aux transports.

ustensiles de cuisine et objets de la vie quotidienne (collection de vanneries, série de claies à prunes séchées), le fonds de la maternité de Castellane (en dépôt, vêtements et objets pour se soigner), un fonds de mercerie, etc. (5000 références).

Quelques pièces remarquables sont à signaler, dont un pressoir à vin monumental et un très grand saloir monoxyle



Publications

Il s’agit, à une exception près, de documents de synthèse publiés à titre collectif en complément d’une partie des expositions réalisées par le conservatoire :

Vie et traditions populaires dans la moyenne vallée du Verdon (1993)

Castellane, identité et devenir (1996, actes du colloque portant le même nom)

Des métiers et des hommes (1998)

Pierre à ... (2000)

Par là, à travers (2002)


haut de page

Informations complémentaires
Accès
: sur rendez-vous
Mots clés : pagriculture ; littérature orale ; métiers et techniques ; musique-danse ; territoire ; alimentation ; art populaire ; langues ; architecture-patrimoine bâti ; culture populaire ; vie quotidienne ; patrimoine rural – savoirs de la nature
Thèmes traités : apport à l’animal ; ethnobotanique ; âges de la vie ; organisation de l’espace (l’ager, le saltus et l’eau) ; pierre ; textile ; histoire locale
Aire géographique
: Provence-Alpes-Côte-d’Azur ; Alpes de Haute Provence (04) ; Moyen Verdon

Encore plus d'informations
Nature de l'organisme : association
Statut : loi 1901
Date de création : 1993
Domaines d'intervention : connaissance ; conservation ; mise en valeur
Activités principales : recherche ; étude ; collecte ; inventaire ; publication/édition ; exposition ; animation ; activités pédagogiques ; éducation au patrimoine ; visites commentées, sorties de découverte
Disciplines : ethnologie ; archéologie ; architecture ; géographie ; histoire ; sociologie ; sciences et techniques ; linguistique et dialectologie ; arts et traditions populaires ; sciences de la nature
Services documentaires proposés : bibliothèque ; photothèque

Date de mise à jour : septembre 2007

haut de page

Présentation  I  Objectifs  I  Ancrages et réseaux  I  Ressources documentaires  I  Publications
PLAN DU SITE "MISSION ETHNOLOGIE"