Wan Silga - l'épervier

MASQUE WAN SILGA - L'EPERVIER


BURKINA FASO
L: 47,5cm.
MOSSI
Bois peint
ocre, rouge, blanc
MNAAO- Paris
Inv. MNAN 66-1-7


Détail 1  Détail 2


Plus vraisemblablement du style de Ouagadougou selon la classification de C. Roy, ce masque figurant l'épervier, est un autre animal totémique souvent représenté par les masques du pays Mossi. On connaît également, outre des animaux sauvages, comme l'antilope hippotrague ou la gazelle de Duiker, plus petite, le phacochère et le calao, des animaux domestiques ainsi le bélier ou le coq. Les Mossi sculptent aussi des masques anthropomorphes parmi lesquels on trouve la femme Peul. Lors de leurs sorties, ces masques rappellent à la communauté l'histoire de chaque famille. Leur pouvoir politique et religieux est ainsi réaffirmé de façon spectaculaire lors des cérémonies rituelles ou plus profanes, qui découlent le plus souvent selon E. Féau du religieux déclassé ou " déconscientisé ". Le propriétaire d'un masque peut, s'il le souhaite, le vendre pour pouvoir acheter un autre masque au plus grand pouvoir.