Bras-reliquaire de saint Pardoux
2e tiers XIIIe siècle
H. 43,5 ; L. 11,2.
Guéret, musée des Beaux-Arts [Inv. OA 56]
Provient de l'église de Sardent.
Déposé au musée entre 1857 et 1881.
Restauré par le service de restauration des Musées de France en 1995.






Ange en buste (sur la plaque inférieure)

Ce bras est constitué d'une âme de bois recouverte de huit feuilles de cuivre repoussé et ajouré, finement gravées de cercles décorés d'une rosace à six branches entre lesquelles viennent s'intercaler six pétales. Il est prolongé d'une main entièrement métallique tenant une boule d'or entre le pouce et le majeur, peut-être un fruit, symbole de gage du salut.
Sur la plaque de dessous, seule partie émaillée du reliquaire, un ange en buste, le visage légèrement incliné, émerge d'une nuée. La restauration a permis de faire apparaître la dorure sur le drapé de la manche et la tunique de l'ange ainsi que les traces d'émail bleu.