Chef-reliquaire


Nexon
Chef-reliquaire de Saint-Ferréol. 1346.

H. 60,5 ; L. 37 ; La. 24.
Plaque du revers : H. 10 ; L. 10,5.
Eglise de la Décollation-de-Saint-Jean-Baptiste. Trésor
Classé M.H. 20.06.1891.
Restauré en 1987 par l'atelier Toulouse (Paris).
Exposé à Paris et à New York en 1995 et 1996.




dos détail de la mitre

L'histoire, l'auteur et la date précise de ce buste reliquaire nous sont heureusement connus par l'inscription gravée sur la plaque de cuivre fixée au revers de la pièce.
Traduction de l'inscription latine gravée sur la plaque : "Le seigneur Guido de Brugières, de la paroisse de Saint-Martin-le-Vieux, chapelain de l'église de Nexon a fait faire ce chef à Limoges en l'honneur du bienheureux pontife Férréol. Moi, Aymeric Chrétien orfèvre du château de Limoges, ai fait ce travail à Limoges en l'an de notre Seigneur mille trois cent quarante-six sur la commande de Guido de Brugières.

Saint Férréol, évêque de Limoges au VIe siècle, est ici représenté en buste, coiffé de la mitre épiscopale et vêtu d'un amict dont seul le col est apparent. Le reliquaire se compose de quatre pièces distinctes : le plateau horizontal servant de base, le chef proprement-dit composé de deux feuilles de cuivre repoussé soudées entre elles, l'amict formant collet riveté sur l'encolure et la mitre constituée de trois plaques de cuivre assemblées par soudure et emboîtées. Les orfrois de la mitre sont ornés de pierres montées en cabochons dont une dizaine est aujourd'hui manquante.
Quatre plaques quadrilobées en cuivre émaillé champlevé sont rapportées, deux sur l'avers, figures d'anges, et deux sur le revers, motif d'oiseaux affrontés.