Les châsses sont des coffrets pour les reliques. A l'origine, leur forme est issue de celle du sarcophage. Elle évolue ensuite vers celle de l'église avec des éléments de faîtage, crêtes et pinacles. Dans ce cas, la châsse peut aussi comporter une sorte de transept marqué par une toiture en croix. Les châsses limousines sont soit composées, dans leur structure même, de plaques métalliques ajustées entre elles (elles ouvrent alors par le toit), soit formées d'une âme en bois recouverte de plaques émaillées rivetées, remplissant un rôle exclusivement décoratif (elles ouvrent alors par le flanc arrière ou, pour les plus grandes, par le pignon). L'iconographie du décor émaillé présente souvent un rapport étroit avec le saint dont les reliques sont contenues dans la châsse. D'autres châsses proposent une disposition et une iconographie dogmatique ainsi que des figures de saints non identifiables ou des théories d'anges en médaillon. On peut ainsi imaginer que, contrairement aux premières, réalisées sur commande, elles pouvaient être fabriquées par avance et proposées pour contenir les reliques de n'importe quel saint.