logo  espace professionnel - récolement informatisé


Mise en ligne : 4 août 2016
Version pdf

Verser sur Joconde les biens constatés manquants ou volés à l’issue du récolement décennal


Généralités

1) Stabiliser le corpus des biens manquants

2) Vérifier les données de la base

3) Assurer le processus de versement

4) Garder l’historique du signalement et suivre le dossier

 

Généralités

La partie E du chapitre 2 de la "note-circulaire relative à la méthodologie du récolement des ensembles dits indénombrables et aux opérations de post-récolement des collections des musées de France", parue le 8 juillet 2016, traite du signalement des manquants et des dépôts de plainte.

En effet, les biens manquants à l'issue du récolement décennal (c'est-à-dire "tous les biens non localisés à la fin du récolement en dépit de recherches répétées et infructueuses") doivent :
"obligatoirement faire l'objet d'un signalement officiel par le versement, ou la mise à jour, de leur notice dans le "catalogue des biens volés et manquants" au sein du catalogue collectif des collections des musées de France - Joconde. (...) Le signalement officiel des biens manquants dans tous les musées de France est juridiquement nécessaire pour faire valoir ce que de droit en cas de réapparition de ces biens".

Le signalement des biens constatés manquants et volés à l’issue du récolement décennal se fera donc par la mise en ligne des notices, si possible illustrées, sur le catalogue collectif des collections des musées de France, grâce aux fonctionnalités d’export Joconde.
Il est demandé aux musées équipés d’outils ne proposant pas les fonctionnalités d’export Joconde d’inviter l’éditeur de leur outil à les développer ; dans l’attente, le transfert de fichiers de données s’étudiera au cas par cas.

Le musée est, et demeure, responsable des contenus mis en ligne. Il convient donc d’entourer la publication de ces informations des précautions qui s’imposent, en interne et durant toute la chaîne opératoire décrite ci-dessous.

1) Stabiliser le corpus des biens manquants :

- avoir fini le récolement des biens affectés,

- avoir fini le récolement des biens reçus en dépôt,

- avoir mené toutes les recherches nécessaires concernant les biens non localisés et les avoir conclues infructueuses,

- avoir produit les procès-verbaux et avoir transmis les résultats du récolement au(x) propriétaire(s) des collections du musée,

- avoir édité et validé la liste réglementaire des biens manquants (les biens dont le vol est avéré font partie des biens manquants).


2) Vérifier les données de la base :

NB : les informations identifiant les objets manquants peuvent être très succinctes mais la notice doit impérativement mentionner le statut "manquant" ou "volé" ou "disparu" et faire partie des lots analysés lors du récolement. Les éditeurs d’outils de gestion de collections ont été informés de cette exigence réglementaire et ont été destinataires de spécifications leur permettant de rendre leurs outils opérationnels.

- avoir vérifié l’existence et la conformité du contenu d’une notice informatisée pour chaque objet ou ensemble d’objets figurant dans la liste réglementaire des biens manquants,

- en l’absence de certaines notices : créer les notices qui auraient besoin de l’être pour chaque objet ou ensemble d’objets figurant dans la liste réglementaire des biens manquants,

- créer ou avoir vérifié l’existence d’un lien image permettant d’illustrer le maximum de notices d’objets concernés,

- s’assurer que la définition de l’image liée n’est pas inférieure à 480 x 640 pixels (en deça, l’image ne sera pas exportée),

- en l’absence de certaines images : mener les recherches nécessaires à une éventuelle complétude image des notices de biens manquants, numériser tout cliché - même ancien - sur lequel l’objet peut être identifié, et l’associer à la notice de l’objet ou de l’ensemble d’objets concernés.
Si sur ce cliché, l’objet manquant figure parmi un ensemble d’autres objets (photographie de vitrine, par exemple), préciser clairement l’emplacement de l’objet sur la photographie au sein de la notice qui sera exportée vers Joconde (dans la rubrique Description, par exemple).


3) Assurer le processus de versement :

NB : comme pour tout versement de données sur le catalogue collectif des collections des musées de France, le signalement des biens manquants et volés à l’issue du récolement décennal est encadré par les engagements mutuels liés au versement sur Joconde.
Pour les musées qui souhaiteraient assurer une plus large représentativité de leurs collections sur Joconde, il est demandé d’exporter les notices de biens manquants et les notices de biens présents séparément, dans le cadre de deux sélections de notices et de deux exports distincts.

- prendre contact avec la responsable Joconde qui vérifiera si des notices d’objets ont déjà été publiées par le musée. Si ces notices concernent des objets ou ensembles d’objets figurant dans la liste réglementaire des biens manquants, la marche à suivre pour les actualiser sera indiquée.

- retrouver, dans la base de données du musée, les notices des biens manquants concernés par le signalement grâce à une requête combinant le critère "manquant ou volé ou disparu» et la date du récolement,

- vérifier les résultats que cette question génère : nombre et conformité à la liste réglementaire des biens manquants, - sauvegarder cette sélection de notices selon les modalités propres à l’outil de gestion,

- procéder à l’export Joconde selon les fonctionnalités de l’outil de gestion,

- transmettre le fichier d’export à la responsable Joconde qui assurera sa publication.


4) Garder l’historique du signalement et suivre le dossier :

- Garder trace en interne de la composition des lots ainsi mis en ligne,

- si le bien est retrouvé, la réglementation impose au musée à mettre à jour la notice du bien. Par conséquent, le musée saisira dans la notice correspondante de son outil de gestion de collections, le terme "retrouvé" ainsi que les informations contextuelles. Cette notice sera actualisée dans Joconde au moyen d’un export de mise à jour selon les fonctionnalités de l’outil de gestion.




  • plan du site | 
  • crédits |
  •  mentions légales |