logo  espace professionnel - récolement informatisé


Mise en ligne : 13 mars 2012
Mise à jour : 16 mars 2012

Journées d'étude sur le récolement décennal dans les musées nationaux
Saint-Germain-en-Laye, 24-25 novembre 2011


Depuis que la loi N°2002-5 du 4 janvier 2002 a instauré l’obligation de récolement décennal pour les musées de France, des textes complémentaires sont venus définir la notion de récolement et son périmètre (décret N°2002-852 du 2 mai 2002, titre I, art.3 et 7 ; arrêté du 25 mai 2004, art. 11 , 12, 13, circulaire N°2006-006 du 27 juillet 2006), et des sessions de formation ont été ouvertes aux agents des musées nationaux.
C’est ainsi que des outils méthodologiques nouveaux, comme le plan de récolement décennal, l’organisation de campagnes de récolement, la rédaction de procès-verbaux, la collecte de données statistiques, ont contribué à la mise en place et au suivi du premier récolement décennal dont la date d’achèvement est fixée au 12 juin 2014.
Le récolement décennal devant prendre en compte les biens inscrits à l’inventaire, de nombreuses difficultés sont apparues notamment en raison de l’ancienneté des inventaires qui pré-existaient aux règles fixées aujourd’hui par la loi. C’est pourquoi le service des musées de France, conscient de ces problèmes, a souhaité organiser deux journées d’étude autour des questions rencontrées au fil des récolements décennaux engagés par les musées nationaux, afin de favoriser les échanges professionnels pour proposer des solutions harmonisées.
Des communications, une table-ronde, des retours d’expériences ainsi que des ateliers autour du marquage, de l’informatisation, des chantiers des collections devraient permettre aux personnels chargés du récolement d’accélérer la réalisation de ce premier récolement décennal.
   


Liste des participants

Communications des intervenants

JEUDI 24 NOVEMBRE MATIN

9h15 : accueil par les directeurs des musées hôtes.
Allocution de Patrick PERIN, directeur du musée d’archéologie nationale
Allocution de Zeev GOURARIER, directeur scientifique et culturel du musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée et représentant son directeur, Bruno SUZZARELLI

9h30 : ouverture des travaux
Le récolement décennal, une ardente obligation : contexte législatif et réglementaire
Philippe BELAVAL, directeur général des patrimoines, représenté par Bruno Saunier, conservateur général du patrimoine, sous-directeur des collections, service des musées de France

président de séance : Bruno SAUNIER, conservateur général du patrimoine, sous-directeur des collections, service des musées de France

10h00 : le plan de récolement décennal, pourquoi ? comment ? quelle évolution ?
Lorraine MAILHO, conservatrice en chef du patrimoine, bureau de l’inventaire des collections et de la circulation des biens culturels, service des musées de France

10h20 : le marquage des collections
Michel DUBUS, ingénieur d’études, département de la conservation préventive, Centre de recherche et de restauration des musées de France

10h40 : le récolement décennal : pièges, écueils et aléas
Isabelle PEBAY-CLOTTES, conservatrice en chef du patrimoine, musée du château de Pau

11h10 : les questions d’échelle, récoler six millions d’objets avant juin 2014
Antoine CHANCEREL, conservateur en chef du patrimoine, musée de préhistoire des Eyzies-de-Tayac

11h30 : l’aménagement des réserves, un enjeu pour le récolement au château de Compiègne
Marie-Amélie THARAUD, conservatrice du patrimoine, musée du château de Compiègne

11h50 : Frontières du récolement : affectataires multiples, inscriptions indues ou rétrospectives, matériel d’études, archives, bibliothèques, documentation…
François AUGEREAU, adjoint au chef du bureau de l’inventaire des collections et de la circulation des biens culturels, service des musées de France

12h10 : questions-réponses

JEUDI 24 NOVEMBRE APRES-MIDI ET VENDREDI 25 NOVEMBRE MATIN

Ateliers par groupes au musée d'archéologie nationale et au musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée.

Le marquage des collections
animé par Michel DUBUS, ingénieur d’études, département de la conservation préventive, Centre de recherche et de restauration des musées de France et par Véronique MILANDE, chef du service de la conservation préventive et de la restauration, Sèvres-Cité de la céramique

Le récolement dans les salles d’exposition permanente, le cas du MAN
animé le jeudi 24 novembre par Catherine SCHWAB, conservatrice du patrimoine, département paléolithique du musée d’archéologie nationale
Le récolement dans les salles d’exposition permanente, le cas du MAN
animé le vendredi 25 novembre par Daniel Perrier, conservateur du patrimoine, département du premier Moyen-Age du musée d’archéologie nationale

L'informatisation des collections dans le contexte du récolement décennal
animé par Laurent MANŒUVRE, chef du bureau de la diffusion numérique des collections, service des musées de France et Carine PRUNET, adjointe au chef du bureau de la diffusion numérique des collections, service des musées de France

Le chantier des collections du MuCEM, un récolement décennal externalisé
animé par Marie-Charlotte CALAFAT, régisseur, musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée et Emilie GIRARD, conservatrice du patrimoine, musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée


VENDREDI 25 NOVEMBRE APRES-MIDI

président de séance : Pierre PROVOYEUR, conservateur général du patrimoine, sous-directeur de la politique des musées, service des musées de France

14h00 : la question des lots, ensembles, factices ou réels, unités individuelles, séries….

Présentation et animation de la table ronde
Jean-Luc MARTINEZ, conservateur général du patrimoine, directeur du département des antiquités grecques, étrusques et romaines du musée du Louvre, chargé de la coordination du récolement décennal du musée du Louvre
avec :

Le cas du Cabinet des dessins du musée du Louvre
Michèle GARDON, chargée d’études documentaires, responsable de la documentation du département des arts graphiques du musée du Louvre

Le cas des musées des Arts décoratifs
Valérie GRASLIN, responsable du service de l’inventaire des musées des Arts décoratifs

La question des lots dans la collection du musée de la musique
Christine LALOUE, conservatrice en chef du patrimoine, musée de la musique

Le cas du musée-château de Fontainebleau
Isabelle TAMISIER-VETOIS, conservatrice du patrimoine, musée du château de Fontainebleau

15h45 : état d’avancement du récolement décennal dans les musées nationaux : du bon usage des données chiffrées
Claire DELCROIX, chef du bureau du contrôle de gestion et de l’analyse de la performance, sous-direction des affaires financières et générales
Simon QUETEL, chef du bureau du pilotage des musées nationaux, service des musées de France

16h10 : les apports du récolement à la connaissance des collections
Yannick LINTZ, conservatrice en chef du patrimoine, chef du service du récolement des dépôts antiques et des arts de l’Islam, musée du Louvre

16h30 : conclusion et perspectives
Marie-Christine LABOURDETTE, directrice, chargée des musées de France

17h15 : clôture des travaux

_________________________

La sous-direction des collections du service des musées de France, organisatrice de ces journées d'étude,
remercie tous les intervenants et participants d'avoir autorisé la mise en ligne de leurs propos.

Ces contributions sont reconnues comme œuvres de l'esprit, à ce titre protégeables par le droit d'auteur.
Leur reproduction sans autorisation de l'auteur peut constituer une contrefaçon, punissable de 300 000 euros d'amende, 3 ans d'emprisonnement, et de dommages et intérêts.




  • plan du site | 
  • crédits |
  •  mentions légales |