logo  espace professionnel - pilotage de l'informatisation


Mise en ligne : 21 juin 2007
Mise à jour : mai 2016

Glossaire des techniques de l'information



A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z


E - F - G - H - I

- E -

e-learning : voir Formation en ligne

e-réputation : l’e-réputation d’un individu ou d’une organisation mesure son degré de présence et sa perception (positive, neutre ou négative) sur le Web.

efficacité : critère de qualité logicielle qui exprime la capacité du logiciel à exploiter au mieux les ressources offertes par la ou les machines où le logiciel sera implanté.

ergonomie : étude de la facilité et de la souplesse d'utilisation d'un système, ainsi que de sa bonne adaptation aux objectifs recherchés, en tenant compte du bien-être de l'utilisateur

erreur 404 : code d’erreur du protocole de communication HTTP sur le réseau Internet1. Ce code est renvoyé par un serveur HTTP pour indiquer que la ressource demandée (généralement une page web) n’existe pas, ou plus.

extensibilité : critère de qualité logicielle qui exprime la possibilité d'étendre simplement les fonctionnalités d'un logiciel sans compromettre son intégrité et sa fiabilité.

extranet : réseau de télécommunication et de téléinformatique constitué d'un intranet étendu pour permettre la communication avec certains organismes extérieurs, par exemple des clients ou des fournisseurs.

- F -

fan : personne ayant déclaré aimer une marque, une entreprise ou une célébrité, sur Facebook, en cliquant sur le bouton « J’aime » (« Like »)

fenêtre : partie rectangulaire de l'écran d'un ordinateur à l'intérieur de laquelle sont affichées les informations relatives à une activité déterminée.

fiabilité : critère de qualité logicielle qui exprime la faculté du logiciel à gérer correctement ses propres erreurs de fonctionnement en cours d'exécution.

fibre optique : fibre en verre ou en plastique qui transporte la lumière. C'est la technologie actuelle la plus prometteuse pour le très haut débit Internet. Ce mode de transmission, qui se développe partout dans le monde, minimise les pertes sur les très longues distances et est imperméable aux interférences électromagnétiques.

fil d’actualité : le fil d’actualité d’une page Facebook correspond à la liste des publications diffusées par ses propres amis, classées par ordre chronologique inverse, et mises à jour lors de chaque consultation.

fil d’Ariane : Aide à la navigation sous forme de signalisation de la localisation du lecteur dans un document (très souvent, une page d’un site web). Leur [Son?] but est de donner aux utilisateurs un moyen de garder une trace de leur emplacement à l'intérieur de programmes, documents ou pages Web.

firewall (barrière de sécurité) : dispositif de protection d'un site à accès autorisé, avec mot de passe obligatoire pour avoir accès à ce site.

folksonomie : Phénomène d’indexation des documents numériques par l’usager grâce à des mots clés (tags), non imposés par des professionnels. L’architecte de l’information Thomas Vander Wal a forgé ce terme en combinant la taxinomie (règles de classification, taxonomy en anglais) et les usagers (folk). Leur utilisation favorise une navigation fondée sur la sérendipité mais ne garantira pas forcément la même pertinence de recherche qu’un vocabulaire contrôlé.

format (de données) : convention informatique permettant de pré-déterminer la structure, la représentation et le stockage des données.

formation en ligne: la formation en ligne, terme recommandé en France par la Délégation générale à la langue française et aux langues de France, ou encore l'apprentissage en ligne (au Canada), l'e-formation ou l'e-learning, désignent l'ensemble des solutions et moyens permettant l'apprentissage par des moyens électroniques. L’Union européenne le définit comme l’utilisation des nouvelles technologies multimédias de l’Internet pour améliorer la qualité de l’apprentissage en facilitant d’une part l’accès à des ressources et à des services, d’autre part les échanges et la collaboration à distance

formulaire (boîte de dialogue) : fenêtre ou document présentant des champs permettant d'entrer des infos qui seront envoyées au serveur

forum : Service permettant discussions et échanges sur un thème donné ; chaque utilisateur peut lire à tout moment les interventions de tous les autres et apporter sa propre contribution sous forme d'articles

fournisseur d'accès : organisme offrant à des clients d'accéder à l'internet, ou, plus généralement, à tout réseau de communication

FRBR (Functional Requirements for Bibliographic Records / Fonctionnalités requises des notices bibliographiques) : modèle conceptuel de données bibliographiques élaboré par un groupe d’experts de l’IFLA de 1992 à 1997. Ce modèle analyse la notice catalographique comme un ensemble d'informations portant sur quatre aspects distincts du document décrit :
- ses caractéristiques individuelles en tant qu'exemplaire (item),
- les caractéristiques de la publication à laquelle il appartient (manifestation),
- les caractéristiques de son contenu intellectuel ou artistique (expression),
- et les caractéristiques de la création abstraite à laquelle se rattache ce contenu (par exemple : le texte original d'un roman et une traduction de ce roman se rattachent à une même création abstraite) (oeuvre).
A chacun de ces quatre niveaux d'analyse, le document décrit est mis en relation avec une Personne ou une Collectivité qui est intervenue spécifiquement à ce niveau. Ces six notions, auxquelles s'en ajoutent encore quatre autres (Lieu, Événement, Concept et Objet) peuvent en outre constituer les sujets d'une oeuvre.
Ce modèle s’oriente vers une rationalisation des fonctions d'un catalogue de bibliothèque et favorise la navigation sémantique.

front office : partie d'un système informatique accessible aux utilisateurs finaux ou aux clients, par opposition au back office

full web ou tout internet : cela caractérise une application de gestion accessible via un navigateur internet, avec un nom d'utilisateur et un mot de passe. Les solutions full web présentent les avantages suivants : Maintenance simplifiée (tout est stocké sur le serveur de l'hébergeur), réduction des coûts de licence et de maintenance des postes clients, rapidité de déploiement, externalisation simplifiée. Les trois premiers avantages concernent les informaticiens, le quatrième les utilisateurs. On peut accéder à une application full web à distance, et en toute sécurité grâce au nom d'utilisateur et au mot de passe. Cette solution est particulièrement adaptée pour des établissements dont les locaux sont répartis sur plusieurs sites distants.

- G -

GED (gestion électronique de documents) : ensemble de techniques et de logiciels qui permettent de traiter les éléments disparates d'un même document comme un tout, de façon dynamique. La gestion électronique de documents assure l'intégration de documents issus de sources diverses, leur identification, leur archivage, leur restitution, leur administration et leur sécurité (physique et niveaux de confidentialité).

géolocalisation : possibilité d'identifier, par l'adresse IP, la localisation géographique d'un ordinateur. Concept aussi utilisé pour la diffusion d'informations en fonction de leur lieu d'origine, et de plus en plus, par les réseaux sociaux en mobilité, pour localiser ses contacts en fonction de sa position.

géoportail : portail consacré principalement à l'accès aux ressources en données et services à référence spatiale.

gratuiciel ou freeware : logiciel propriétaire distribué gratuitement sans toutefois conférer à l'utilisateur certaines libertés d'usage associées au logiciel libre. C'est un logiciel gratuit mais ni ouvert, ni libre.

- H -

hacker (fouineur) : personne passionnée d'informatique qui, par jeu, curiosité, défi personnel ou par souci de notoriété, sonde, au hasard plutôt qu'à l'aide de manuels techniques, les possibilités matérielles et logicielles des systèmes informatiques afin de pouvoir éventuellement s'y immiscer.

hacking : activités visant à détourner un objet de sa fonction première, de l'anglais to hack, tailler, couper quelque chose à l'aide d'un outil.

hackathon : événement où des développeurs se réunissent pour faire de la programmation informatique collaborative, sur plusieurs jours. Le terme est un mot-valise constitué de hack (manipulation d'un système) et marathon .

hébergement : un service d'hébergement de sites web permet à des particuliers, des entreprises, associations ou administrations d'avoir leur site web fonctionnel, consultable par l'internet. L'hbergeur fournit de l'espace sur un serveur et exploite, c'est-à-dire maintient l'infrastructure opérationnelle, en 24h/24 et 7j/7, et des procédures de connexion pour s'y relier.

hiérarchie : Dans un thésaurus, une hiérarchie est un système montrant les relations entre des termes, de concepts généraux et vastes aux catégories plus précises. Une relation hiérarchique existe entre un descripteur spécifique et un descripteur générique.

HTML hypertext markup language : langage de marquage utilisé pour créer ou mettre en forme des documents destinés au Web. Permet l'inclusion d'images, de sons et de liens hypertextes ou hypermédias vers d'autres documents.

HTTP hypertext transfer protocol : protocole de transfert des pages hypertextes sur le Web

hypéronymie : un hypéronyme est un terme dont le sens inclut celui d'un ou de plusieurs autres (ex : animal est un hypéronyme de cheval)

hypertexte : Système de renvois permettant de passer directement d'une partie d'un document à une autre, ou d'un document à d'autres documents choisis comme pertinents par l'auteur.

hyponymie : un hyponyme est un mot dont le sens est hiérarchiquement plus spécifique que celui d'un autre. On parle aussi de relation "partie - tout" (ex : tulipe est un hyponyme du mot fleur)

- I -

icône (n.f.) : Sur un écran, symbole graphique qui représente une fonction ou une application logicielle particulière que l'on peut sélectionner et activer au moyen d'un dispositif tel qu'une souris

identifiant pérenne : les identifiants pérennes sont des adresses internet particulières qui permettent de citer un document numérique à l'aide d'un lien hypertexte, tout en ayant la garantie que ce lien ne risque pas de changer. Il existe différents systèmes permettant de créer des identifiants pérennes. Le système choisi par la BnF est l'Archival Resource Key (ARK, voir ce terme). L’objectif est de faciliter la citabilité et le référencement des documents. La BnF garantit que cette adresse est pérenne, c'est-à-dire qu'elle ne changera pas, quels que soient les changements d'architecture informatique qui pourraient affecter la bibliothèque numérique.

indexation : Opération destinée à représenter par les éléments d'un langage documentaire ou naturel des données résultant de l'analyse du contenu d'un document ou du document lui-même.

indexation collaborative : Inclus dans une démarche participative, l’internaute est invité par une collectivité détentrice d’un fonds numérisé, à saisir des informations réintégrées (immédiatement ou à l’issue d’un processus de validation) dans le moteur de recherche à partir duquel ce fonds est accessible. La saisie des informations peut être de différents ordres : retranscription d’informations manuscrites, indexation avec des mots clés issus de vocabulaires contrôlés ou de folksonomies. Voir aussi Crowdsourcing.

infobésité : L’infobésité (contraction des termes information / obésité) est une expression désignant la surcharge d’informations liée au phénomène de big data, compromettant la capacité à hiérarchiser les informations. Voir big data.

instagram : Instagram est un réseau social non professionnel construit autour d’un site de partage de photographies numériques. Instagram a été racheté par Facebook en 2012.

intégrité : critère de qualité logicielle qui exprime la faculté du logiciel à protéger ses fonctions et ses données d'accès non autorisés.

interactivité : fonctionnalité au centre des comportements des acteurs de l'internet leur permettant d'entrer directement en relation avec leurs audiences, clients, électeurs... L'interactivité favorise des applications réagissant instantanément aux demandes des internautes, réalisées par des clics.

interconnexion de données : mise en relation automatisée d'informations provenant de fichiers ou de traitements qui étaient au préalable distincts.

interface : partie du programme permettant la communication entre l'utilisateur et son ordinateur, par exemple les textes (interface texte) et les images (interface graphique). Définit aussi l'élément permettant la communication entre deux appareils, par exemple un ordinateur et un modem.

interface graphique : programme, ou plus souvent ensemble de programmes, permettant une utilisation plus intuitive d'un système que par l'intermédiaire d'une ligne de commande absconse.

internet : réseau mondial associant des ressources de télécommunication et des ordinateurs serveurs et clients, destiné à l'échange de messages électroniques, d'informations multimédias et de fichiers. Il fonctionne en utilisant un protocole commun qui permet l'acheminement de proche en proche de messages découpés en paquets indépendants. Note : L'acheminement est fondé sur le protocole IP (Internet Protocol), spécifié par l'Internet Society (ISOC). L'accès au réseau est ouvert à tout utilisateur ayant obtenu une adresse auprès d'un organisme accrédité. La gestion est décentralisée en réseaux interconnectés.

internet des objets : cette expression désigne un réseau de réseaux qui permet, via des systèmes d’identification électronique normalisés et sans fil, d’identifier et de communiquer numériquement avec des objets physiques afin de pouvoir mesurer et échanger des données entre les mondes physiques et virtuels.

interopérabilité : Notion désignant la capacité de plusieurs systèmes capables à communiquer entre eux, qu'ils soient semblables ou de natures différentes.
L’interopérabilité est la capacité de deux systèmes à dialoguer et à interagir. L’interopérabilité technique permet à des systèmes de communiquer grâce à des protocoles et langages similaires ou pour lesquels il existe une procédure d’équivalence. L’interopérabilité sémantique est possible lorsque les métadonnées sont similaires ou comprennent des liens d’équivalences car elles représentent les mêmes concepts. L’interopérabilité syntaxique suppose que les métadonnées ont une syntaxe similaire ou qu’une procédure d’équivalence existe. L’interopérabilité organisationnelle suppose que les modes d’organisation soient similaires et que les personnes qui assurent la maintenance des données aient des fonctions et des qualifications comparables.

intranet : Réseau de télécommunication et de téléinformatique destiné à l'usage exclusif d'un organisme et utilisant les mêmes protocoles et techniques que l'internet

ISNI (International Standard Name Identifier) : code international normalisé servant à identifier de manière univoque, sur le long terme et à l’échelle internationale, les personnes et les organismes. L’ISNI est le code international normalisé des noms. Il est défini par la norme ISO 27729:2012.
Il permet d’identifier au niveau international les identités publiques des personnes ou des organismes impliqués dans la création, la production, la gestion et la distribution de contenus intellectuels et artistiques ou faisant l’objet de ces contenus. Les personnes identifiées peuvent être, par exemple, l’auteur, l’éditeur, le traducteur, l’illustrateur ou le sujet d’une œuvre. L’ISNI se révèle particulièrement utile pour différencier les homonymes.
L’agence internationale ISNI (ISNI-IA) est l’autorité d’enregistrement ISO de l’ISNI. http://www.isni.org/


E - F - G - H - I

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z



  • plan du site | 
  • crédits |
  •  mentions légales |