logo catalogue - zooms


Sphinx égyptien, sphinx grec





notice



autres zooms
Le premier sphinx fut taillé dans un roc de calcaire à Gizeh, il y a 45 siècles, pendant la IVe dynastie (2613 - 2494 av JC), période de grande prospérité. La monumentalité de cette sculpture affirme la puissance de l'Egypte avec ce lion à tête de pharaon de 73 m de long, 14 m de large et 20 m de haut. Le sphinx est l'incarnation du pouvoir royal et divin, et se dresse à l'entrée de la nécropole de Gizeh, près du Caire, comme le protecteur des temples et des grandes pyramides.
Dans l'ancienne Egypte, la représentation du sphinx, de taille plus modeste, parfois avec une tête de bélier ou de faucon, est fréquente sur les lieux de culte.
Le sphinx de Gizeh, résista à l'épreuve du temps grâce aux interventions de quelques souverains qui le firent désensabler et restaurer, comme le pharaon Thoutmosis IV, l'empereur Marc Aurèle, et Napoléon Bonaparte, lors de la campagne d'Egypte. Dans cette expédition, Napoléon est accompagné de l'égyptologue Auguste Mariette, de Vivant Denon et de 500 jeunes savants et scientifiques missionnés pour faire la "Description de L'Egypte".
Au début du 19e siècle, la publication de ces travaux et reproductions (plus de 3000 illustrations) a posé les fondements de l'égyptologie en révélant les splendeurs d'une civilisation oubliée. Aux 18e et 19e siècles, les artistes voyageurs complètent la vision de l'Egypte avec des paysages extraordinaires. De plus, les musées vont favoriser la connaissance de cette civilisation en exposant des antiquités rapportées par les archéologues, les collectionneurs et les aventuriers.

Sans doute inspiré de l'Egypte, le sphinx grec ou sphinge, apparaît dans la légende d'Œdipe. C'est un monstre dangereux, à corps de lion ailé avec une tête et une poitrine de femme, installé aux abords de Thèbes en Grèce. Il tue et dévore tous les passants qui ne peuvent répondre à ses énigmes. Œdipe affronte le monstre et réussit à comprendre la question : "Quel est l'animal qui a quatre pieds le matin, deux à midi, et trois le soir ?". "L'homme" répond Œdipe. Fou de rage, le sphinx se tue.
Dès les 16e et 17e siècles, le sphinx est représenté comme un élément d'ornementation ou un symbole de l'Egypte. C'est au 19e siècle, début du 20e siècle, que l'épisode d'Oedipe et le sphinx va inspirer des artistes : Jean Dominique Ingres, Gustave Moreau, et d'autres artistes.


par Jeannette Ivain - Novembre 2013


  • plan du site | 
  • crédits |
  •  mentions légales |