logo visites guidées - zooms


Alphonse Mucha (1860-1939)





notice



autres zooms
En réalisant sa première affiche de théâtre représentant Sarah Bernhardt dans Gismonda (décembre 1894), Alphonse Mucha devient célèbre dans le monde artistique parisien. Il a 34 ans.

Mucha est né en Moravie il y a juste 150 ans. Après avoir été refusé à l'école des beaux-arts de Prague, il travaille à Vienne comme peintre dans un atelier de décor de théâtre. En 1885, sous l'impulsion de son protecteur le comte Karl Khuen-Belari, Mucha reprend des études artistiques à Munich puis à Paris (1887). Pour gagner sa vie, il est illustrateur pour des journaux, revues et livres. C'est dans ce cadre qu'il est sollicité pour exécuter des affiches.
En 1897, Mucha réalise sa première exposition personnelle à Paris, avec le soutien de Sarah Bernhardt qui a conclu avec l'artiste un contrat de collaboration pour six ans. Surtout reconnu comme créateur d'affiches publicitaires, Mucha a également illustré des livres, en particulier le conte Ilsée, princesse de Tripoli de Robert de Flers en 1897, dont le musée d'Orsay conserve un ensemble d'études.

L'œuvre de Mucha s'intègre naturellement au style Art nouveau, avec son graphisme séduisant, un certain idéal féminin et l'importance des motifs d'ornementation. Comme d'autres artistes de cette époque, Mucha s'intéresse aux arts décoratifs et il publiera en 1902 et 1905 deux recueils sur ses documents et figures décoratifs.
A l'occasion de l'Exposition Universelle de Paris en 1900, où il obtient une médaille d'argent, Mucha peut exprimer la diversité de son art. Il travaille au projet du pavillon de l'Homme (non exécuté) puis au décor intérieur du pavillon de la Bosnie-Herzégovine et conçoit la même année la décoration de la bijouterie Fouquet, rue Royale à Paris. Par la suite, Mucha acceptera d'autres commandes de décorations d'intérieur à New York, Prague, etc.

En 1906, il part aux Etats-Unis comme enseignant dans des écoles d'art. Il revient à Prague en 1910 pour entreprendre un grand projet de peinture d'histoire sur "L'épopée slave" comprenant 20 compositions monumentales qu'il offrira au peuple tchèque et à la ville de Prague en 1928.
En 1939, Mucha est arrêté par la Gestapo puis libéré. Il meurt peu de temps après à Prague.

par Jeannette Ivain - juin 2010


  • plan du site | 
  • crédits |
  •  mentions légales |