logo visites guidées - zooms


Henri-Georges Dupetit





notice



autres zooms
Né en 1903 à Paris, dans la maison même où vécut Bernard Palissy, et après une adolescence passée tout près du Jardin des Plantes, qui développe son goût de la nature, Henri Georges Dupetit se forme a l'Ecole Nationale des Arts décoratifs. Il devient décorateur et réalise alors des projets d'intérieurs et des affiches publicitaires.

En 1928, il se marie à Hélène Lariepe et passe, dès lors, toutes ses vacances d’été dans la maison de ses beaux-parents, à Rouvrat, près de Montceau-les-Mines.
Cette maison familiale, qu'il affectionne particulièrement, est située en pleine campagne, avec vue sur la colline de Sanvignes, les hauteurs du Bois Garnier, et celles du Bois du Verne. L'artiste y réalise une multitude de dessins et de peintures, où paysages alternent avec scènes du quotidien, vues d'intérieur, et représentations d'objets divers. Son regard réussit même à rendre beau l'environnement minier, pourtant tout proche...

L'année 1941 marque un tournant dans sa carrière, car il décide de se consacrer principalement à la céramique, qui lui offre plus de débouchés. Avec son tour aux rêves, il crée nombre d'objets, dont des coupes, pots à tabac et piques-fleurs, encore fort recherchés de nos jours.

A partir du milieu des années soixante, la maison est mise en vente et le couple passe désormais ses vacances à Cossaye, dans la Nièvre, dans la maison des Crots Maillots. Ses paysages, vues d'intérieur et représentations d'objets y ont parfois des tonalités plus soutenues, notamment visibles sur certains dessins aux encres de couleurs.
Devenu plus âgé, l'artiste continuera à produire dans son atelier parisien jusqu'en 1982.

Après son décès en 1989 et celui de sa femme (peu de mois après), 225 oeuvres d'Henri-Georges Dupetit ont rejoint les collections de l’Ecomusée de Montceau-les-Mines, grâce à un don de Mme Françoise Dedieu en 1990.
En ce début d'automne, la lumière et la poésie de certaines d'entre elles semblent vouloir arrêter le temps et nous permettre de retrouver le souvenir de douces vacances d'été...

par Mathilde Huet - avril 2011


  • plan du site | 
  • crédits |
  •  mentions légales |