logo visites guidées - zooms


Collection Alphonse Assegond
du musée de Bernay





notice



autres zooms
Alphonse Assegond est né à Bernay en 1815. Rentier et collectionneur, il rassemble sa vie durant une très belle collection d’objets d’art composée essentiellement de céramiques et de quelques peintures. Cet amateur éclairé, ami d’André Potier (conservateur de la bibliothèque de Rouen et historien de la faïence rouennaise), a su avec une grande justesse, choisir des pièces de haute qualité (faïences de Rouen, Nevers, Delft, Quimper, Strasbourg, ...). En 1865, il décide de céder à la Ville de Bernay cette collection pour enrichir le musée qui n’existe pas encore officiellement. Dans un courrier daté du 19 mai 1865, il informe le conseil municipal de son intention de donner à la Ville sa collection "d’objets d’art et d’antiquités" sous réserve de percevoir une rente annuelle de mille francs et d’être nommé "sa vie durant, conservateur du musée de la ville et de Bernay, fonction qu’il accepte à titre gratuit". Le don est accepté par délibération du Conseil municipal du 5 mai 1866 et par arrêté préfectoral daté du 3 juillet 1866. La proposition d’Alphonse Assegond est donc l’acte officiel qui crée le musée de Bernay.
Nommé premier conservateur du musée en 1867, Alphonse Assegond a alors pour mission d’installer les collections dans deux salles au rez-de-chaussée de l’hôtel de ville affectées par délibération du conseil municipal le 1er février 1867. Il doit également faire l’inventaire des objets qu’il cède à la Ville ainsi que leur marquage. Il a en charge uniquement la gestion de la collection. Dès les années 1880, Alphonse Assegond s’est vraisemblablement désengagé de la vie du musée. Cependant, il reste officiellement conservateur du musée pendant presque 20 ans et est nommé conservateur honoraire du musée par arrêté du 1er août 1889. Il meurt le 27 mars 1895 dans sa ville natale.
Du plat signé Edmé Poterat aux armes de Nicolas Jacques Colbert (fils du célèbre ministre de Louis XIV, abbé du Bec-Hellouin) à la magnifique Nature morte aux pêches monogrammée Adriaen Coorte, la collection d’Alphonse Assegond est aujourd’hui une des collections les plus emblématiques du musée. Elle est le miroir d’un homme passionné, d’une époque, d’un goût et d’une ambition de partager l’art avec le plus grand nombre. En cédant ses objets d’arts et en jouant son rôle de conservateur avec ferveur (entre 1867 et 1883, il fait entrer plus de mille objets dans les collections), Alphonse Assegond a profondément marqué l’histoire du musée des Beaux-Arts de Bernay.
Cédric Pannevel, directeur du musée des Beaux-arts de Bernay
et Jeannette Ivain - Août 2016


  • plan du site | 
  • crédits |
  •  mentions légales |