logo catalogue - zooms


Félix Arnaudin et la Grande-Lande





notice



autres zooms
Né et mort au cœur de la Grande-Lande, Simon dit Félix Arnaudin (1844-1921) consacra, dès 1874, plus de quarante ans de sa vie à fixer, par la photographie, l'évolution d'un pays "dédaigné", aux larges étendues de lande ou de lagunes, auquel une loi, de juin 1857, imposa (pour raisons sanitaires, mais surtout économiques et spéculatives) un boisement massif en pins, qui conduisit en un demi-siècle à la forêt landaise, telle qu'encore en place de nos jours.

Si d'autres artistes, avant lui, se sont intéressés aux Landes, c'est en véritable collecteur et enregistreur qu'Arnaudin sillonne la région, à pied ou à bicyclette.
Les 1026 négatifs présents sur Joconde (sur 3230 conservés au musée d'Aquitaine) font resurgir tout un univers disparu (et sans doute idéalisé),... un monde "d'avant les pins"..., avec ses bergers-échassiers et troupeaux, les activités agro-pastorales, les airials (terrains situés hors des bourgs, couverts de pelouse et plantés de quelques chênes), au devant des maisons à auvent, les puits à balanciers, les parcs à animaux (aux toits de tuiles), les bordes (cabanes aux toits de chaume), les églises...
Certes, les pins gemmés et l'exploitation du bois existaient déjà, mais de manière très limitée. Arnaudin entend, lui, dénoncer le gemmage intensif qui se met rapidement en place et qui perdurera jusqu'au milieu du 20e siècle.
Notre photographe n'oubliera pas non plus ses habitants et en fera nombre de portraits.

Attaché au passé de sa région, Arnaudin a paradoxalement utilisé la photographie, une des inventions les plus modernes de son époque, dont il suivra les évolutions techniques, passant des plaques au collodion, à celles au gélatino-bromure.

De fait, son travail de "mémoire" peut être rapproché de celui de son exact contemporain, Eugène Atget (né non loin des Landes, à Libourne) qui photographia, vers la même époque, un "vieux Paris" en voie de disparition...

Rendez-vous dès lors, à Bordeaux fin 2014, pour voir l'exposition qui sera consacrée à Félix Arnaudin, "l'Imagier des Landes"...


par Mathilde Huet - Mai 2013
(en collaboration avec Catherine Vigneron et Marie-Christine Hervé, Bordeaux)