logo  à la une

Nouveaux musées

Gap,
musée muséum départemental des Hautes-Alpes





Le Musée muséum départemental se situe dans le parc de la pépinière à Gap. Ouvert au public en 1910, il est l’unique Musée de France des Hautes-Alpes. Héritier des cabinets de curiosités, témoin du patrimoine et acteur de la biodiversité, il abrite des collections encyclopédiques d’amateurs éclairés.
Autorisé à naturaliser et à exposer toute espèce de la faune sauvage, le Muséum conserve des collectes de scientifiques tels que l’ornithologue Olphe-Galliard (1825-93), les botanistes Chaix (1730-99) et Villars (1745-1814), le biologiste Haeckel (1834-1919), initiateur de l’écologie. Coquillages, insectes, minéraux, animaux disparus ou rares, exceptionnel herbier d’oiseaux, bibliothèque, illustrent la qualité de ces fonds.
Des œuvres et dépôts majeurs du Musée sont à découvrir : le monumental Mausolée de Lesdiguières, dernier connétable de France (1543-1626), les mobiliers du Queyras, l’archéologie alpine avec 13.000 ans d’histoire, les illustrations de Mauzan, artiste protéiforme gapençais (1883-1952).
Chaque semestre, la programmation renouvelle parcours et expositions où les collections, tour à tour montrées, font la part belle aux productions actuelles avec le Frac Paca, aux créations de haut-alpins, aux partenariats. Une invitation à voyager dans le temps à travers les domaines de l’archéologie, la numismatique, les arts, l’ethnographie locale et extra-européenne.
Le versement de notices sur Joconde fait suite au premier récolement décennal des collections, à l'inventaire numérisé et à la volonté continue de valoriser et de mettre en partage les informations sur les fonds conservés par le Musée muséum départemental via le catalogue collectif des musées de France.
Informations fournies par le musée

Numismatique

En savoir plus sur ce musée
 

Guéret,
musée d'art et d'archéologie



Le musée d’art et d’archéologie de Guéret fut créé en 1837 par la Société d’Histoire naturelle et d’antiquités de la Creuse. La ville de Guéret mit à disposition de la Société des locaux, dans l’ancien palais du Présidial devenu Hôtel de ville en 1835, en échange de la donation à la ville des collections. Le musée ouvrit ses portes au public le 8 juillet 1838 sous le nom de Cabinet d’histoire naturelle et d’antiquités de la Creuse. L’accroissement des collections du musée fut concomitant du développement de la société savante rebaptisée Société des sciences naturelles et archéologiques de la Creuse en 1852. Face à l’exiguïté des locaux et à la précarité des conditions de conservation, la ville de Guéret acquit l’Hôtel de la Sénatorerie en 1905.
Si le socle constitutif des collections est bien le premier cabinet de sciences naturelles, le musée s’enrichit dans la seconde moitié du 19e siècle de collections de peintures, sculptures, arts graphiques et objets d’arts, arts et traditions populaires, mais également d’une importante collection d’arts asiatiques dans les années 1980. Son histoire est intimement liée à celle de généreux donateurs.
La première campagne de récolement décennal a permis d’affiner l’estimation globale du nombre d’œuvres, qui s’élève à environ 17.000, toutes collections confondues. Ce premier versement s’inscrit dans ce sillage et au cœur d’une actualité importante, le musée préparant actuellement sa restructuration. Le corpus d’œuvres sélectionnées entend refléter la diversité des collections.
Informations fournies par le musée (C. Guinois)

Présentation de la diversité des collections    

En savoir plus sur ce musée
 

Nemours,
château-musée



Le musée est installé depuis 1903 au sein d’un château classé monument historique. Edifice médiéval majeur, ce dernier est construit dans la seconde moitié du 12e siècle comme résidence et place forte des seigneurs de Nemours, devenus ducs au 15e sjècle. Le bâtiment est ensuite remanié aux 17e et 18e siècles. L’établissement conserve plus de 20.000 œuvres, à dominante beaux-arts du 19e ett du début du 20e siècle. Les collections se sont constituées autour de trois fonds : des sculptures de Justin Sanson - lauréat du grand prix de Rome et principal fondateur du château-musée - des peintures d’histoire et de paysage d’Ernest Marché, des estampes de la collection d’Adolphe Ardail et de Loÿs Delteil. De nombreux dons d’artistes et de particuliers ont enrichi le musée en art décoratif, art premier, art et tradition populaire, archéologie, histoire naturelle, militaria et numismatique. Réouvert fin 2007, après plusieurs années de fermeture pour rénovation, le musée se déploie sur deux étages de l’ancien donjon, pour une superficie totale de 350 m². Deux expositions temporaires annuelles sont programmées depuis 2010 sur des thématiques Beaux-Arts, essentiellement tournées autour des collections municipales et pouvant associer des prêts extérieurs. Depuis 2012, le musée s’est engagé dans un chantier des collections. C’est dans ce cadre que le château-musée de Nemours souhaite intégrer la base Joconde, avec un premier versement tourné vers la représentation féminine.
Informations fournies par le musée (Julie Jousset)

Représentation féminine    
Autres thématiques    


En savoir plus sur ce musée
  • plan du site | 
  • crédits |
  •  mentions légales |