logo  à la une

Nouveaux musées

Bastia,
musée



Le musée de Bastia est installé dans l’ancien palais des gouverneurs gênois, partiellement classé monument historique, au cœur du quartier historique de la citadelle. Créé en 1898, le musée de Bastia est alors un musée des beaux-arts et de l’histoire de la Corse. En 1952, il devient musée d’ethnographie de la Corse. En 2004, sa vocation est réorientée vers l’histoire de la ville de Bastia.
La présentation permanente des collections mêle histoire et beaux-arts. Peintures, sculptures, arts graphiques, mobilier, artefacts, multimédias présentent sept siècles d’histoire de Bastia et de la Corse à travers l’évocation des hommes et événements marquants qui les ont façonnés. Trois thèmes rythment le parcours permanent : le développement urbain (Léon Charles Canniccioni, André Despoix), les fonctions de capitale politique et économique (Portrait du doge Luca Giustiniani par Cornelis de Wael, 1644) et enfin, le rôle de foyer culturel. Cette dernière thématique se clôt sur la présentation d’une partie des tableaux de la collection du cardinal Fesch (Corrado Giaquinto, Lavinia Fontana, Gregorio Preti, Andrea Locatelli, Giovanni Battista Ruoppolo, Cristoforo Roncalli, Francesco Francanzano, Pompeo Batoni…) Deux salles complètent ce parcours, dont une consacrée à l’histoire du palais des gouverneurs. L’ancienne chapelle des gouverneurs sert, quant à elle, d’écrin aux objets de curiosité d’époque révolutionnaire et Empire de la collection Carlini (boite de jeu signée Mariaval le Jeune).
Le Musée de Bastia a vocation à devenir Musée d’histoire de la Corse et présente, chaque année, une exposition temporaire sur ce thème. Ce premier versement sur Joconde affirme cette volonté avec une approche numérique de ces collections.
Informations fournies par le musée (Ariane Jurque)

Aperçu des collections    

En savoir plus sur ce musée
 

Cluny,
musée d'art et d'archéologie



Le musée d’art et d’archéologie de Cluny est installé dans un ancien palais abbatial construit à la demande de l’abbé Jean de Bourbon dans la seconde moitié du 15e siècle. Le musée fut créé en 1864 grâce au docteur Jean-Baptiste Ochier qui donna à la ville de Cluny le palais abbatial et une importante collection d’objets d’art et de lapidaire médiéval provenant du bourg et de l’abbaye.
En 1991, le palais abritant le musée fut entièrement rénové et la présentation des collections bénéficia d’une refonte totale dans l’optique de présenter presque exclusivement le lapidaire provenant des maisons médiévales du bourg et les restes de la grande abbatiale de Cluny détruite dans le premier tiers du 19e siècle.
Aujourd’hui, le musée d’art et d’archéologie de Cluny possède des collections lapidaires et archéologiques comportant plusieurs dizaines de milliers de pièces issues pour la plupart de dons ou des fouilles archéologiques. Les pièces majeures de ces collections, sont présentées dans le parcours d’exposition. Ce sont d’ailleurs ces oeuvres qui ont été choisies pour la diffusion dans la base Joconde. Un deuxième versement présentera des oeuvres actuellement exposées dans des bâtiments de la grande abbatiale. Le musée possède aussi des objets d’art et des tableaux des I6e, 17e, 18e et 19e siècles dont deux toiles de Pierre Paul Prud’hon originaire de Cluny.
Informations fournies par le musée (Florian Galletti)

Collections provenant de la démolition de l'abbaye de Cluny et des maisons de la ville    

En savoir plus sur ce musée
  • plan du site | 
  • crédits |
  •  mentions légales |