Retour
JOCONDE

Sculptures médiévales de la cathédrale de Strasbourg

Retable du maître-autel


Sculpté par Veit, Paul et Nicolas de Haguenau vers 1500, ce retable monumental prenait place au dessus du maître-autel dans le chœur de la cathédrale. Démonté en 1682, il est connu par une gravure du 17e siècle et par des fragments conservés au collège Saint-Etienne de Strasbourg et au Musée de l'œuvre Notre-Dame.

Au centre de la caisse du retable était placée une Adoration des Mages flanquée de deux couples de saints - Arbogast et Jean-Baptiste, Florent et Laurent. Dans le feuillage s'inscrivaient huit bustes accoudés, groupe auquel les deux bustes accoudés du musée pourraient appartenir. Le style expressif de ces bustes est dans la veine des figures du retable d'Issenheim réalisées par Nicolas de Haguenau.

Sur le volet de gauche, figuraient les scènes de l'Annonciation et de la Circoncision, sur celui de droite, la Nativité et la Dormition ; dans la prédelle, la Déploration du Christ. Le retable fermé devait présenter la Crucifixion. Le thème iconographique de l'ensemble était celui des joies et des douleurs de Marie.


Bustes accoudés