logo strasbourg
                        Accès au site




      Sculptures votives gallo-romaines
      du musée archéologique de Strasbourg




Déesses du panthéon romain classique




Junon
Junon symbolise l'image idéale du mariage et de la famille, préside aux unions et aux naissances et est souvent associée à Jupiter, dont elle est la femme. Son culte est cependant moins en faveur en Gaule qu'en Italie, en raison de la forte concurrence des déesses-mères gauloises. Son attribut est une torche allumée. On la retrouve en association avec Minerve, Mercure et Hercule sur les stèles à quatre dieux.



Minerve
Déesse de l'intelligence et des arts, Minerve préside en Gaule aux travaux manuels et aux œuvres d'art. Ses attributs sont la lance, la chouette et la cuirasse ornée d'un masque de Méduse. Elle est la divinité féminine associée à Junon stèles à quatre dieux



Vénus
La déesse de l'Amour de la mythologie gréco-romaine est rarement figurée seule en Alsace ; Vénus est en effet associée à la Fortune ou à l'Abondance, en particulier en territoire triboque, dans la région de Brumath-Brocomagus et dans les Vosges du Nord. Elle est associée aussi à un petit Amour sur un monument de Brumath.


Diane
Parfois associée à Apollon, elle est aussi déesse des eaux curatives sous le nom de Sirona, mais sa forme classique de divinité chasseresse est rare en Alsace.



Fortune et Abondance
D'assez nombreuses représentations de divinités féminines de type Abondance ou Fortune sont présentes dans le Nord de l'Alsace. Une variante du thème associe également la déesse Vénus à une Abondance sur des monuments du IIIe siècle après J.-C. . Elles personnifient la chance et Fortuna est une déesse souvent invoquée par les légionnaires pour attirer sur eux richesse et protection.