logo dijon

     musée de la Vie bourguignonne à Dijon




Quilles en Bourgogne, la collection Lin Kessler




Le jeu de quilles

• définition
"Les jeux de quilles (...) consistent, en leur principe essentiel, à renverser au moyen d'un projectile (bâton, boule ou autre objet) d'une distance variable (pouvant aller jusqu'à 30 mètres), des objets nommés 'quilles' posés verticalement au niveau du sol en dispositions et nombres variés. Jeux de compétition - entre joueurs et entre équipes - ils nécessitent au minimum la participation de deux personnes..."

extrait de : "Les Français jouent aux quilles", Paris, Maisonneuve et Larose, 1964



• divertissement dans la société française du 19 et 20e siècle
Les quilles permettent de découvrir quelques divertissements de la société française, et bourguignonne en particulier.
Les hommes s'échappent des contraintes quotidiennes par le jeu, par le regroupement entre amis. Le bistrot, lieu de rencontre, est le cadre idéal pour ces parties de quilles. Sont évoqués également les risques liés à cette pratique : les bagarres et accidents qui accompagnent parfois les parties de quilles. Parfois il devient jeu d'argent. Les autorités municipales surveillent alors de près l'installation de jeux et contrôlent leurs propriétaires.


• historique
La première source fiable évoquant le jeu de quilles en France remonte à 1378. A cette époque, un bâton sert de projectile. La boule, mentionnée dès le 15e siècle ne s'impose vraiment qu'au 17e siècle.
Du Moyen-âge au 19e siècle, toutes les couches de la société s'adonnent à ce jeu, même si les conditions de pratique varient. Les principaux acteurs de ce jeu, sont les hommes, la pratique féminine et enfantine du jeu de quilles n’étant qu'occasionnelle.
Au 20e siècle, le jeu de quilles est un jeu populaire essentiellement masculin. Les jeux de quilles sont souvent installés à proximité des bistrots. Les communes qui ont les moyens proposent également à certains concitoyens de tenir le jeu de quilles communal lors des fêtes ou des foires, en échange d'une participation financière.


• variété du jeu de quilles
La composition et la pratique du jeu de quilles semblent simples : quelques quilles, quelques projectiles, un terrain et vous voilà prêts à jouer !
Or, l'étude du jeu de quilles se heurte rapidement à un problème récurrent dans l'étude des pratiques traditionnelles : leur variété. La piste peut être droite ou courbe, plate ou inclinée, avec ou sans butte... Les quilles peuvent être au nombre de 3, 5, 6, 7, 9 ou 10. Elles peuvent être placées en carré, en losange, en rectangle, en triangle, alignées les unes derrière les autres... Le projectile peut être un bâton, un boulet ou une boule en bois. Il peut être lancé, roulé, glissé...
Cette varié, qui rend difficile les synthèses sur ce jeu, le rend en même temps surprenant. La multitude des combinaisons possibles favorise l'imagination des fabricants de jeux.


• jeux de quilles en Bourgogne
Pratiqués dans tous les départements de la Bourgogne, ils n'ont pas totalement disparu du paysage bourguignon.
A l'occasion de certaines fêtes estivales, des jeux de quilles sont encore installés actuellement. Il existe certaines règles particulières selon les endroits : le jeu de côté de Chalon-sur-Saône, le jeu du boulet mâconnais, le jeu droit du Morvan, le jeu dijonnais, le jeu de rabat bressan... Enfin, la sociabilité existant autour du jeu est importante. Comment s'organisent les joueurs ? Qui participent aux jeux ? Quels intérêts y trouvent-on ?


• vers le sport de quilles
A partir du milieu du 20e siècle, la pratique des jeux de quilles régresse. Face à l'extension d'autres jeux, comme la pétanque, ou, face au développement du bowling américain, les jeux de quilles traditionnels disparaissent dans de nombreuses régions. Dans d'autres cas, ils s'adaptent. En 1957 est créée la FFBSQ (Fédération Française de Bowling et des Sports de Quilles). Elle formalise la pratique du jeu : règlement sportif, standardisation des terrains, des accessoires du jeu, établissement de calendrier... Actuellement, la fédération reconnaît sept sports de quilles différents : quilles de six, de huit, de neuf, bowling classic, schere, saint-gall, bowling. Le bowling (américain) connaît une forte extension sur tout le territoire national. Quant aux autres disciplines, plus marginales et peu médiatisées, elles ne se pratiquent souvent que dans quelques départements.