musée Vivant-Denon, Chalon-sur-Saône




Archéologie de la Saône







Index des termes techniques



Batardeaux (système de) : construction formant une retenue d'eau, afin d'assécher un terrain où l'on doit effectuer des travaux

Cabestan : treuil à axe vertical, utilisé pour haler de gros fardeaux.

Caisson étanche : dans le domaine des travaux publics, ce terme désigne un grand coffre, autrefois de bois calfaté, aujourd'hui de métal ou de béton armé, partiellement ou totalement immergé, qui permet de travailler au-dessous du niveau de l'eau.

Calfatage : il s'agit du bouchage des joints des bordages (planches épaisses dont l'ensemble constitue le bordé, partie extérieure de la coque d'un navire en bois), des fentes et interstices d'un bâtiment de bois, pour en assurer l'étanchéité.

Dendrochronologie : science de la datation du bois, fondée sur l'observation des cernes concentriques annuels, tels qu'ils apparaissent sur la section transversale d'un tronc d'arbre.

Eduens : peuple de la Gaule, le plus puissant avec les Arvernes, établi entre la Loire et la Saône, dans une partie du Nivernais et de la Bourgogne. Alliés des Romains, ils soutinrent cependant Vercingetorix en - 51. Soumis par César, leur pays forma la Lyonnaise Ière avec Autun comme capitale. En 48, Claude leur accorda le droit de cité (c'est-à-dire le fait de jouir des droits civils et politiques en vigueur dans ce territoire).

Etrave : pièce verticale de bois ou de fer, où viennent s'assembler les éléments de la coque qui forment la proue d'un bateau et assurent la meilleure pénétration possible dans l'eau.

Quille : pièce axiale située à la partie inférieure d'un navire et sur laquelle repose l'ensemble de la charpente de la carène (partie imergée de la coque, située sous la ligne de flottaison).

Tablier : plate-forme qui constitue le plancher d'un pont.