musée Vivant-Denon, Chalon-sur-Saône




Archéologie de la Saône







Le Petit Chauvort, un habitat gaulois du 4e au 1er siècle avant notre ère


Localisation du site
L’habitat du Petit-Chauvort est situé sur la rive gauche de la Saône, à environ 1,5km de la confluence de la Saône et du Doubs. L’extension précise du gisement n’est pas connue, mais il semble que l’on ait affaire à une zone d’occupation relativement étroite, 50m, et allongée de 200m au moins, bordant une voie protohistorique franchissant la Saône au gué de Chauvort.

Historique du site
Découvert puis exploré par A. Guillot de 1969 à 1974, l’habitat du Petit-Chauvort fait de nouveau l’objet de fouilles depuis 1996 sous la direction de Philippe Barral. Deux phases d’occupation sont attestées. La première, encore assez mal connue, se situe aux 4e-3e siècle, d’après le petit lot d’objets mis au jour. La phase d’occupation principale du site correspond au 2e et au tout début du 1er siècle. Cette phase est illustrée par de nombreuses fosses, de formes et tailles variées (trous de poteaux, silos, fonds d’habitats excavés...). Ces formes ont été remblayées avec un abondant matériel détritique (fragments de faune et de céramique principalement).

Importance de la céramique
Le mobilier, extrêmement riche et varié, mis au jour malgré la faible superficie fouillée, place l’habitat du Petit-Chauvort parmi les sites majeurs de l’est de la France pour la connaissance du 2e Age du Fer. Il se démarque notamment par le nombre, la variété et le caractère précoce des importations de céramiques (céramique à pâte claire méditerranéenne et céramique peinte allobroge aux 4e-3e siècles, amphores vinaires gréco-italiques puis italiques, céramique italique à vernis noir, céramique graphitée d’Europe centrale au 2e siècle). Au sein de la moyenne vallée de la Saône, l’habitat du Petit-Chauvort constitue également, à l’heure actuelle, le site de référence qui a permis de définir un faciès céramique indigène original, caractéristique de la zone du Chalonnais-Verdunois.

Tourné vers l’artisanat et le négoce, le site du Petit-Chauvort illustre pleinement le rôle essentiel du confluent Saône-Doubs, à la marge des cités des puissants peuples éduen et séquane, pour la compréhension du fonctionnement économique, culturel, territorial des peuples de Gaule de l’est au 2e Age du Fer.

Texte de Ph. Barral

Céramiques :

notices


Parures et bijoux :

notices


Monnaies :

notices


Autres objets :

: notices