Retour

Voir les notices

JOCONDE

Collection Piette

contour découpé magdalénien, Saint-Germain-en-Laye, musée d'Archéologie nationale, Photo : MAN


La collection d'Edouard Piette, léguée au Musée d'Archéologie nationale en 1904, est constituée des plus beaux objets d'art préhistorique découverts au cours de fouilles entreprises par Piette à partir de 1871, dans les grottes pyrénéennes de Gourdan, Lortet, Arudy, du Mas-d'Azil et de Brassempouy. Elle comprend principalement des objets sculptés et gravés sur bois de renne, os, ou ivoire: statuettes, les propulseurs, bâtons percés, pendeloques et les contours découpés , plaquettes, galets, tubes, baguettes demi-rondes, ciseaux, sagaies, harpons.
A cet ensemble s'ajoute un lot de statuettes découvertes vers 1880 par M. Jullien dans les grottes de Grimaldi dites aussi grottes de Baoussé-Roussé (la Barma Grande et la Grotte du Tunnel). Ces statuettes ont été rachetées par Piette en 1896.
Tous ces objets constituent de véritables ensembles archéologiques, de l'Aurignacien à l'Azilien, avec, en plus des objets d'art mobilier, la globalité des séries d'industrie lithique et d'industrie osseuse. Ces ensembles, même s'ils sont issus de fouilles anciennes, sont toujours considérés comme des références pour l'étude du Paléolithique supérieur.
La collection Piette est connue pour être un des plus prestigieux ensembles d'art mobilier préhistorique au monde et la "Dame à la capuche", provenant du site de Brassempouy, est un des chefs-d'oeuvre de l'histoire de l'humanité.

Bibliographie : Piette Ed. - L'art pendant l'Age du renne - Paris, Ed. Masson, 1907.
Chollot M. - Collection Piette. Musée d'Archéologie nationale - Ed. des Musées Nationaux, Paris, 1964.
Delporte H. - Edouard Piette. Histoire de l'art primitif. Ed. Picard, 1987.