musée national des arts asiatiques - Guimet à Paris




Peintures et sculptures chinoises




Peintures

Au cours des siècles, la technique de la peinture et de la calligraphie n'a pas changé. Sur de la soie ou du papier, l'artiste peint avec un pinceau et de l'encre, le dessin et la peinture se confondent.
La peinture sur rouleau devient un mode d'expression privilégié. Il existe deux types de rouleaux. Les rouleaux horizontaux qui se déroulent de la droite vers la gauche, et les rouleaux verticaux suspendus.

Dès le 5e siècle, le théoricien Xie He décrit les principes de la peinture chinoise. Ces principes serviront de références à bien des générations de peintres : fusion avec le rythme vital, rendu de la structure essentielle de la ligne, nécessité de la ressemblance, maniement prudent de la couleur, souci de la composition et du rôle de l'espace, intérêt de copier les anciens.

Les lettrés, hommes de grande culture occupant des postes officiels, s'intéressent à la peinture, ils vont intimement lier la peinture et la calligraphie. Rapidement, deux écoles vont se côtoyer : la peinture dite "académique" et la peinture intellectuelle des lettrés.

Sujets religieux


notices

Vie de cour, vie quotidienne


notices

Paysages


notices

Plantes et animaux


notices

Calligraphie


notices