musée International de la Chaussure à Romans




Collection Victor Guillen (1920-1972)






Historique de la collection

Créateur-modéliste à Paris, où il possédait son propre atelier, de nombreux fabricants lui demandèrent la réalisation de leurs collections saisonnières. Passionné de chaussures, il constitua, parallèlement à son travail, une collection de chaussures (et d'objets s'y rapportant), venant des quatre coins du monde et représentant toutes les époques. Accessoirement cette collection lui servit aussi de source d'inspiration pour ses nouveaux modèles.
C'était un authentique collectionneur, et son érudition en la matière, liée à 25 années de recherches lui permirent de créer un véritable Musée retraçant l'histoire de la chaussure de l'Antiquité jusqu'aux années 1950.
Sa collection était exposée dans son atelier parisien. La revue "Chausser" de Septembre 1955 porta pour la première fois cette collection exceptionnelle à la connaissance du public.
Il semblerait que des difficultés financières l'aient malheureusement contraint à fermer son atelier de modéliste et à mettre en vente sa collection.
Cette dernière, très convoitée par de très grands Musées, fut finalement acquise par la ville de Romans après de longues tractations dans les années 1967/68/69.
La collection présentée ici n'est pas tout à fait complète : Victor Guillen a, en effet, vendu les contres pieds (lorsqu'il en existait) au Deutsches Ledermuseum d'Offenbach en Allemagne.
Outre ses activités de modéliste, V. Guillen peignait, et il réalisa des tableaux originaux où les matériaux de cordonnerie trouvaient leur place.
Victor Guillen mourut peu de temps après l'installation du Musée dans l'ancien couvent de la visitation.