logo Douai

   musée de la Chartreuse à Douai




Découvertes dues au récolement décennal
au musée de la Chartreuse



année de mise en ligne : 2013



Constituées à partir de 1792 par des saisies révolutionnaires, les collections du musée de Douai présentent une histoire riche et complexe.
Les acquisitions réalisées en 200 ans d'existence ont bien entendu été conséquentes alors que, dans le même temps, de nombreuses œuvres disparaissaient : ventes aux enchères au 19e siècle, vols (1890, 1901 et 1917-1918) et destructions (entre 1940 et 1944).
Du fait de cette histoire mouvementée, le musée de la Chartreuse a connu plusieurs opérations successives de récolement mais c’est le plan décennal, approuvé par la commission scientifique du 4 septembre 2008, qui a permis de valider la méthode actuellement en cours. Cette dernière est fondée sur un récolement d’inventaire domaine après domaine.
Actuellement, trois campagnes sur neuf ont été achevées et ont permis de constater que : 472 peintures, 386 dessins et plus de 3000 objets archéologiques sont manquants, tout en étant pour la plupart bien documentés (présence de photographies d’époque, des pièces relatives aux acquisitions des œuvres, etc).

Suite à la Journée nationale du 17 décembre 2012 sur le récolement décennal dans les musées de France, nous avons souhaité témoigner, ici, du grand intérêt qu'ont représenté, pour notre musée, les opérations de récolement.

Anne Labourdette, conservatrice du musée de la Chartreuse de Douai
Mathilde Huet, service des musées de France