Retour
JOCONDE


DORIS, DORIS...



La construction du doris à Fécamp
- Avant la guerre
- Pendant la seconde guerre mondiale
- Après la seconde guerre mondiale

Le doris fécampois à Terre-Neuve

Popaul, un des derniers doris

Un "doris-étalon" pour le musée des Pêcheries

Liens utiles

Informations musée

Contacts musée

Le doris, petite barque originaire d'Amérique du nord, fut utilisé au temps des voiliers par les Terre-Neuvas pour pêcher la morue sur le Grand Banc de Terre-Neuve, puis comme embarcation de service sur les chalutiers, puis a servi également à la pêche artisanale.
On en a fabriqué des milliers à Fécamp, et cette petite barque n'est pas étrangère au formidable succès économique de la pêche morutière à la fin du 19e siècle.
Cependant, en vertu d'un paradoxe que connaissent bien les ethnologues et les historiens, ce sont les objets les plus courants qui sont finalement les moins conservés, et aussi les moins connus.
C'est pourquoi le musée des Terre-Neuves de Fécamp, sous l'impulsion de marins terre-neuvas, tels que les regrettés Michel Desjardins ou Paul Cavelier, a entrepris une large étude de cette embarcation pas comme les autres, depuis ses lointaines origines américaines jusqu'à son renouveau associatif de notre époque.
Car, et ce n'est pas là le moindre de ses intérêts : le doris n'est pas seulement un objet du passé ; bien au contraire, qu'il soit adapté dans d'autres matériaux comme l'aluminium pour de nouvelles formes de pêche, ou refait à l'ancienne par des passionnés d'aviron, le doris est aussi une embarcation d'aujourd'hui.


Patrick Jeanne - Maire de Fécamp