Retour

Voir les notices

Base Joconde

Les contours découpés

contour découpé magdalénien, Saint-Germain-en-Laye, musée des Antiquités nationales, Photo : MAN


Un contour découpé est un objet plat à faces parallèles ou sub-parallèles, généralement de petite taille, de section très mince, dont le contour épouse la silhouette d'un animal ou d'une de ses parties (tête, patte, queue). Ce contour est obtenu par découpage partiel ou total d'une lame de matière dure animale (os hyoïde, omoplate, bois de renne). Les détails intérieurs au contour sont rendus par le procédé de la gravure ou d'un léger effet de champlevé, le plus souvent sur les deux faces de la pièce. Celle-ci présente dans la plupart des cas une ou plusieurs perforations.

Les contours découpés de têtes de chevaux appartiennent à une période relativement bien circonscrite, le Magdalénien moyen. Ce sont des objets très typés, aussi bien dans leur technique de fabrication que dans leur décor qui apparaît très conventionnel. La variété des caractères graphiques et leur répartition pourrait s'expliquer par des contacts étroits et des phénomènes de diffusion à grande échelle.

Répartition chronologique :
Paléolithique supérieur : Solutréen moyen ( ?), Magdalénien I ( ?), Magdalénien moyen, Magdalénien supérieur.

Répartition géographique :
Belgique : Namur ; Espagne : Asturias ; France : Pyrénées, Dordogne, Gironde, Indre, Jura, Gard, Lot, Tarn et Garonne, Vienne ; Allemagne : Nordrhein-Westfalen.

Bibliographie :
Commission de Nomenclature sur l'industrie de l'os préhistorique - Cahier IV - Objets de parure - Université de Provence - 1991.
D. Buisson, C. Fritz, D. Kandel, G. Pinçon, G. Sauvet, G. Tosello - Les contours découpés de têtes de chevaux et leur contribution à la connaissance du Magdalénien moyen - Antiquités nationales, 1996, n° 28, pp. 99-128.