musée d'art Roger-Quilliot de Clermont-Ferrand




L'Artiste et ses Muses




Euterpe, la musique

"La musique est une révélation plus haute
que toute sagesse et toute philosophie."
(Ludwig van Beethoven)

Musique et peinture s'influencent tour à tour de façon incontestable, comme en témoignent les nombreuses correspondances entre ces deux arts.
La figure d'Orphée est emblématique de cette rencontre : de Claudio Monterverdi à Gustave Moreau, ce mythe n'a cessé d'être revisité. Théodore Caruelle d'Aligny et Antoine Etex évoquent l'inspiration en figurant le génie poétique et musical entouré des Muses.

L'opéra, qui allie musique et composition d'acteurs, permet, par-dessus tout, l'expression de sentiments exacerbés : Evariste Fragonard met en scène Don Juan, le charismatique libertin de Mozart, au moment où il s'apprête à faire une nouvelle conquête.

La tension, focalisée sur le visage, émane du buste de Melchissédec de Georges Fayard : la bouche ouverte, le baryton libère de ses poumons l'air qui fera vibrer puissamment ses cordes vocales.

Si Honoré Daumier aborde l'art du chant par une caricature moqueuse et gouailleuse, le peintre anonyme des "Chanteuses" préfère évoquer l'univers aérien et léger de la chanson par une scène très intimiste.


œuvres du musée : notices portraits de chanteurs : notices