Retour

Suite

JOCONDE

Cabinet de dessins du musée Condé à Chantilly

Ecole italienne



Le goût de l'histoire orientait les choix du duc d'Aumale. Mais le prince accédait aux plus grandes collections privées. En juin 1860, outre ces dessins historiques, le duc choisit deux RaphaŽl et deux Michel-Ange. En 1861, avec l'achat de la collection Reiset, 158 dessins italiens sont ajoutés. Un an plus tard, il acquiert la Joconde nue alors attribuée à Léonard de Vinci.
En 1881, le duc d'Aumale complète sa collection italienne lors de la vente Ch. Sackville Bale avec La Calomnie d'Apelle de Botticelli, Le Grand canal à Venise attribué à Canaletto et le Saint Pierre martyr de Titien. En 1882, lors de la vente de Jean Gigoux, il choisit Le Christ au roseau de Guerchin et Joseph expliquant les songes de Domenico Tiepolo.



15e siècle

16e siècle

17e siècle

18e et 19e siècles