Vases grecs antiques







Index L

Lagynos
Récipient d'une quinzaine de centimètres de hauteur, à panse ronde et applatie, muni d'une anse partant du goulot pour rejoindre la panse. Le lagynos était peut-être utilisé comme vase de mariage.

notices


Lèbés Gamikos
Récipient de grande taille, entre 20 et 50 centimètres de hauteur, le lébès gamikos reproduit la forme du lébès, vase métallique, variante du cratère. Il servait à contenir l'eau. Lébès signifie "de mariage".
Cette forme de récipient était très en vogue dans le répertoire des céramistes attiques au Ve siècle av. JC.

notices


Lécythe
Vase de taille moyenne, entre 15 et 50 centimètres de hauteur, le lécythe était destiné à contenir des huiles parfumées, à l'époque corinthienne, pour la toilette ou à la palestre et plus tardivement pour les rites religieux : culte divin, rites funéraires.
Il existait, selon les époques, une réglementation quant à la quantité d'huile qu'il devait contenir, une ampoule était insérée dans le vase et limitait la quantité du précieux liquide.
Il eut une large diffusion dans le monde antique. Sa forme, attestée dès le VIe siècle av. J.C, demeurera très en faveur jusqu'à la fin du IVe siècle. On en connaît de nombreuses variantes tant au niveau de la forme que de l'organisation des décors. Le modèle le plus courant est de forme élancée, muni d'une seule anse, à long col, à embouchure évasée, à l'épaule plate distincte du corps et à petit pied.

notices


Lekané
Boîte à couvercle plus large que haut, dépassant rarement 10 centimètres de hauteur.
Il était utilisé comme récipient de toilette, principalement par les femmes dans les gynécées.

notices


Loutrophore
Récipient de grande taille, entre 40 et 150 centimètres, la loutrophore appelée aussi loutrophore-hydrie, servait à contenir un liquide. Pour les cérémonies nuptiales athéniennes, elle servait à transporter l'eau de la fontaine Callirhoé, nécessaire au bain de la fiancée. Elle était aussi en usage dans les rites funéraires, où on la dressait sur les tombes de ceux qui étaient mort sans avoir connu le mariage, dans ce cas, elle contenait de l'huile. Comme pour le lécythe, une ampoule y était insérée afin de limiter la quantité du précieux liquide.

notices