Le duc d'Aumale
C'est en 1830 qu'Henri d'Orléans, duc d'Aumale (1822 - 1897), cinquième fils du roi Louis-Philippe et de Marie-Amélie, alors âgé de huit ans, hérita le domaine de Chantilly par son grand-oncle et parrain, le duc de Bourbon, dernier prince de Condé.
Militaire, le duc d'Aumale fit ses premières armes dès 1840 en Algérie, s'illustra en mai 1843 lors de la prise de la Smalah d'Abdel-Kader, et devint gouverneur général de l'Algérie.
Exilé de 1848 à 1870 à Twickenham, près de Londres, il réunit la collection aujourd'hui conservée à Chantilly.
A son retour, après 1871, veuf et ayant perdu ses deux fils à l'âge de 18 et 21 ans, il fit reconstruire le grand château de 1875 à 1885 par l'architecte Honoré Daumet, afin d'y présenter ses collections.
Le duc d'Aumale, membre de l'Institut de France depuis 1871, lègua Chantilly en 1884 à l'Institut sous réserve qu'à sa mort, le musée Condé fut ouvert au public, que sa présentation fut préservée et que les collections ne pussent être prêtées. Le musée Condé ouvrit au public, moins d'un an après sa mort, le 17 avril 1898.