Algérie des peintres




Regard sur l'Algérie

Avec la conquête française de l'Algérie en 1830, de nombreux artistes voyagent et découvrent l'Algérie. L'Afrique du Nord devient une source d'inspiration qui marquera le 19e siècle.
Le gouvernement français encourage les artistes à partir en Algérie, pour faire connaître aux Français ce nouveau pays par leurs tableaux exposés aux Salons officiels.

L'image du harem, des intérieurs et des femmes algériennes fascinent des peintres romantiques tels que Eugène Delacroix et Théodore Chassériau, mais ce thème est peu authentique car les Algériens et Algériennes refusent d'ouvrir leur maison et de poser. Ce sont surtout des scènes du quotidien et des paysages de villes et du désert d'Eugène Fromentin, Eugène Girardet, Gustave Guillaumet et Auguste Renoir que vont admirer les Français aux Salons.

En 1893, la Société des peintres orientalistes est fondée à Paris. En 1909, une villa des artistes (Abd-el-Tif) à Alger est crée pour accueillir des peintres boursiers.
Vie quotidienne


notices
Paysages d'Algérie


notices
Portraits


notices