logo catalogue - présentation

Le mot de bienvenue de la directrice chargée des musées de France

Constituées au cours des siècles, les collections des musées de France sont d'une richesse remarquable. En raison de leur abondance et de leur répartition sur l'ensemble du territoire national, elles peuvent être parfois difficiles à appréhender par le public. Aussi le Ministère de la culture et de la communication a-t-il entrepris de mettre en œuvre un catalogue collectif des collections significatives des musées de France.

Depuis le 10 mars 2004, ce catalogue, auparavant réparti en trois bases de données (Joconde pour les collections de beaux-arts et d'arts décoratifs, Archéologie pour les collections d'antiques et archéologiques et Ethnologie pour les collections d'ethnologie européenne et extra-européenne, d'histoire, de sciences et techniques) a été réuni, pour une parfaite accessibilité aux usagers, en une base unique, "Joconde".

Cette mise en ligne des collections, exposées ou en réserves, s'inscrit dans une tradition éducative et humaniste assumée par les musées depuis leur création à la fin du 18e siècle.
Elle résulte également d'une étude patiente, systématique et approfondie des collections par les personnels scientifiques des musées.

Elle atteste, enfin, la prise en compte des quatre missions permanentes assignées aux musées de France par la loi 2002-5 du 4 janvier 2002 :
- conserver, restaurer, étudier et enrichir leurs collections ;
- rendre leurs collections accessibles au public le plus large ;
- concevoir et mettre en œuvre des actions d'éducation et de diffusion visant à assurer l'égal accès de tous à la culture ;
- contribuer aux progrès de la connaissance et de la recherche ainsi qu'à leur diffusion.

Le service des musées de France souhaite un très large usage de la base Joconde aux chercheurs, aux amateurs et aux curieux du monde entier et espère qu'elle renouvellera leur désir de venir contempler les œuvres dans les musées de France.


Historique et missions de Joconde

JOCONDE est le catalogue collectif des collections des musées de France, accessible sur Internet au public le plus large. Ce catalogue est géré par l'équipe du Bureau de la diffusion numérique des collections des musées de France, au sein de la sous-direction des Collections du service des musées de France (Direction générale des patrimoines, ministère de la Culture) en partenariat avec les musées de France.

Comme le rappelle la loi du 4 janvier 2002, "les collections des musées de France font l'objet d'une inscription sur un inventaire". Les collections, exposées ou en réserves, sont donc identifiées et décrites pièce à pièce sur un registre papier et / ou informatique.
Guidés par l'équipe du Catalogue collectif des collections des musées de France du service des musées de France, les musées qui informatisent ainsi leurs collections peuvent alimenter le catalogue collectif des collections des musées de France.

Pour permettre une consultation aisée de son contenu et en garantir la cohérence, ce catalogue prend la forme d'une base de données nationale qui regroupe et rend accessible sous forme de notices illustrées les fiches d'inventaire transmises par les musées disséminés sur tout le territoire français (métropole et DOM-TOM).

Créée en 1975, JOCONDE donne aujourd'hui accès à près de 500.000 notices d'objets, dont 60 % sont illustrées par une ou plusieurs images. Les images des oeuvres qui ne sont pas dans le domaine public ne figurent pas dans la base (sauf s'il existe un contrat de cession de droits à titre gracieux). Ces notices proviennent de plus de 350 musées différents (affectataires ou dépositaires) qui conservent des collections d'archéologie, de beaux-arts, d'arts décoratifs, d'ethnologie, d'histoire ou encore de sciences et techniques.

JOCONDE s'enrichit donc en permanence de nouvelles notices reversées par les musées. Celles-ci sont plus ou moins longues selon les informations dont dispose le musée. Les notices d'objets déjà existantes sont régulièrement complétées ou actualisées.

Faire une recherche dans Joconde

Plusieurs modes de recherche vous sont proposés pour retrouver les notices d'objets qui vous intéressent :

- la recherche simple : type "moteur de recherche", en tapant un mot ou un groupe de mots.
En savoir plus...

- la recherche par listes : en cliquant sur le terme qui vous intéresse au sein d'une liste alphabétique.
En savoir plus...

- la recherche avancée : en tapant un ou plusieurs mots dans un ou plusieurs champs

En savoir plus...

Modes d'affichage des notices

Suivant le nombre de réponses à votre recherche, vous obtenez différents modes d'affichage du résultat.

1/ s'il n'y a qu'une seule réponse, vous obtenez immédiatement la notice complète.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir


2/ pour des réponses multiples, vous obtenez une présentation de notices succinctes numérotées, accessibles par groupe(s) de 100.
La notice succincte est ssociée à une imagette le cas échéant. L'icône donne accès à la notice complète.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Illustration des notices

Plus de la moitié des notices de Joconde sont illustrées par au moins une image numérique.

En cliquant sur la vignette à gauche d'une notice, vous pourrez agrandir l'image qui l'illustre au format plein écran.
Ces images, jusqu'à sept par notice, sont de qualité documentaire. Si la qualité des clichés numériques reversés sur Joconde tend à s'améliorer, bon nombre d'entre eux ne sont pas de haute qualité, notamment pour éviter le piratage éditorial.

Sur leurs sites particuliers, et pour des fonds plus restreints, les musées n'hésitent pas à présenter des images d'œuvres de bien meilleure qualité, mais cela ne concerne qu'un nombre extrêmement limité d'œuvres, contrairement à Joconde qui tente de constituer le catalogue des collections des musées de France.


Contenu d'une notice d'objet

Dans JOCONDE, les notices sont structurées et composées de plusieurs champs que l'on retrouve d'un musée à l'autre.
Ils n'ont pas tous la même fonction :

1. Identifier et décrire l'objet

N° inventaire
domaine
dénomination
appellation
titre
auteur / exécutant
précisions sur l'auteur / exécutant
école
ancienne(s) attribution(s)
période
millésime
datation absolue
précisions sur la datation absolue
laboratoire d'analyse de datation
style / époque
période de l'original copié
matériaux et techniques
mesures / dimensions
inscriptions
précisions sur les inscriptions
onomastique
description
état de conservation actuel
représentation
précisions sur la représentation
date de la représentation
source de la représentation

2. Préciser le contexte historique de l'objet

genèse : stade de création, mention d'œuvres en rapport
historique : précisions sur la genèse
lieu(x) de création, d'exécution
précisions sur le(s) lieu(x) de création, d'exécution; d'utilisation
géographie historique
utilisation, destination
précisions sur l'utilisation, destination
lieu(x) d'utilisation, destination
période d'utilisation, destination
millésime d'utilisation, destination
Découverte / provenance / collecte
précisions sur la découverte
numéro de site SDA

3. Indiquer le statut juridique de l'objet et les conditions de son acquisition ou de son dépôt

Statut juridique
Date d'acquisition
anciennes appartenances
ancien(s) dépôt(s)
dépôt
date de dépôt
lieu de conservation

4. Donner accès à de plus amples informations sur l'objet

bibliographie
exposition
commentaires
photographe
rédacteur
copyright

Grâce à ces multiples champs, tous les objets de tous les musées peuvent être décrits de façon à la fois homogène et précise. Ceci est fondamental.
Si vous faites, par exemple, une recherche sur la céramique, vous pourrez lire des descriptions d'objets plus ou moins détaillées mais cohérentes d'une notice à l'autre, que ces céramiques soient antiques, domestiques ou d'art décoratif, et qu'elles proviennent des collections des musées de Champlitte, de Saumur, de Saint-Omer, etc.

Vocabulaire utilisé

Pour que "tout le monde parle le même langage" et que vous retrouviez tous les objets d'une même famille, le vocabulaire utilisé dans certains champs fait l'objet d'une attention particulière.
En effet, en dehors de certains champs dits de "texte libre", c'est-à-dire rédigés en langage naturel, d'autres champs, servant à la recherche, utilisent un vocabulaire contrôlé et harmonisé avant la mise en ligne de la notice.

Ainsi, les termes employés dans certains champs appartiennent à des listes alphabétiques précises, comme celle des Auteurs ou des Dénominations. Ces listes, non exhaustives, s'enrichissent à chaque reversement de notices par un musée.
Par conséquent, quand un musée reverse la fiche d'une œuvre réalisée par un artiste dont le nom apparaît pour la première fois dans JOCONDE, ce nom est ajouté à la liste des Auteurs en respectant l'ordre et la forme NOM Prénom(s).
Afin de faciliter les recherches au moyen de ces listes, vous pouvez y accéder directement par la RECHERCHE PAR LISTES et récupérer en un seul clic les notices correspondantes.

Qu'est ce qu'un thésaurus ?

Le vocabulaire contrôlé utilisé dans d'autres champs peut être structuré de façon plus complexe au sein d'un thésaurus.
Les thésaurus utilisés dans JOCONDE ont pour objectif d'aider les équipes des musées à décrire leurs objets et servent également d'outils pour la recherche en ligne. Par exemple, les termes utilisés dans le champ Représentation, servant à décrire le décor d'un objet, appartiennent à un thésaurus. C'est le cas également pour les champs Découverte, Genèse, Inscriptions, Localisation et statut juridique, Matériaux-Techniques, Périodes, Style-Epoques, Sources de la représentation, Utilisations.

Un thésaurus est un outil de contrôle du vocabulaire sur un domaine précis ; il est composé de descripteurs (termes qui doivent être utilisés) et de non-descripteurs< (termes non retenus). En général, les termes les plus connus et les moins ambigus sont établis en tant que descripteurs.
Par exemple, dans le thésaurus de JOCONDE lié au champ Représentation, le terme "bar" n'est pas retenu car il peut avoir deux sens différents. S'il désigne le poisson, le descripteur retenu est "bar poisson" ; s'il désigne le commerce, le descripteur à utiliser sera "débit de boisson".

Le thésaurus permet de clarifier les relations entre les termes. Il peut s'agir de relations de synonymie entre les descripteurs.
Par exemple, dans le thésaurus de JOCONDE lié au champ Lieux d'exécution, les termes "Rome" ou "Roma" sont des synonymes : ils désignent tous deux la capitale italienne, le premier en français, le second en italien.
Seulement, dans JOCONDE, la forme française des noms de lieux étrangers est privilégiée à leur forme locale. C'est donc le mot "Rome" qui sera utilisé au sein des notices car JOCONDE est pour l'instant une base de données strictement francophone. Néanmoins, pour faciliter l'interrogation, une relation de synonymie rend équivalent les deux termes "Rome" et "Roma". Ainsi, un internaute ne parlant pas français pourra retrouver toutes les notices des objets créés à Rome en interrogeant avec la forme italienne du terme, "Roma".

Les relations peuvent être hiérarchiques entre un descripteur générique et un descripteur spécifique

Cette organisation hiérarchique peut se représenter graphiquement ainsi :

Europe

    France
      Poitou-Charentes
        Charente
          Angoulême
        Charente-Maritime
          Rochefort
          Saintes
        Deux-Sèvres
        Vienne
          Poitiers

L'utilisation d'un thésaurus dans JOCONDE permet d'élargir et de préciser une recherche. Par exemple, dans le thésaurus de JOCONDE lié au champ Styles - Epoques, le descripteur générique "préhistoire Europe occidentale" regroupe les périodes chronologiques plus précises, désignées par des descripteurs spécifiques "paléolithique", "mésolithique", "néolithique" "chalcolithique" "âge du bronze" et "âge du fer", elles-mêmes subdivisées de façon fine.
Ainsi, en interrogeant par le descripteur générique "préhistoire Europe occidentale", vous récupérerez en une seule recherche toutes les notices dont les objets peuvent dater des sous-périodes préhistoriques, aussi fines soient-elles, sans avoir à désigner chacune d'entre elles par leur nom précis.

Autre exemple, tiré du thésaurus de JOCONDE lié au champ Matériaux - Techniques, si vous vous intéressez à la technique de la mosaïque, le fait d'interroger grâce au descripteur générique "mosaïque" vous permet de retrouver les notices d'objets fabriqués en mosaïque même si ne connaissez par les descripteurs spécifiques utilisés dans les notices et correspondants à chaque variante de cette technique : "opus tessellatum", "opus vermiculatum", etc.

Pour faciliter son utilisation, un thésaurus peut être accompagné de définitions et de notes d'usage qui fournissent des indications précises sur l'utilisation recommandée des descripteurs et peuvent suggérer des associations entre des termes pour ouvrir de nouvelles pistes de recherche.

Cela vous est proposé pour le thésaurus lié au champ Représentation.
Ainsi, la note d'usage du descripteur "eau" vous précisera sa place dans le thésaurus en indiquant les descripteurs génériques et spécifiques de ce terme et vous incitera à élargir votre recherche sur les œuvres représentant l'eau en interrogeant des descripteurs venant moins rapidement à l'esprit comme arrosoir, énergie hydraulique, etc.
Utiliser la recherche par thésaurus des sujets représentés.

Autour de Joconde

Découvrez les collections

Les notices d'objets que recense Joconde recouvrent des domaines extrêmement variés. Pour faire découvrir cette richesse, des parcours thématiques vous sont proposés. Il s'agit de sélections de notices illustrées provenant de plusieurs musées. Le point commun de ces parcours peut être une technique (la céramique...), un artiste (Picasso...), un type d'objet (les bijoux...) ou un thème (le sport...).

Chaque mois, est mis en ligne un Zoom (une page/une image) sur un thème en rapport avec l'actualité, une date anniversaire ou une approche originale des collections.

Certains thèmes sont abordés de façon plus approfondie au sein des expositions virtuelles. Des textes validés par les équipes scientifiques des musées et des liens utiles fournissent un complément d'information pédagogique qui accompagnent les notices. Ainsi sont proposées de véritables " expositions-dossiers " autour d'une collection, d'un mouvement artistique, de thèmes historiques ou iconographiques...

Le catalogue collectif des collections des musées de France s'enrichit sans cesse. Chaque mois, les nouvelles notices mises en ligne dans JOCONDE sont signalées, musée par musée, et sont accessibles en un simple clic dans la page Nouveautés. Les musées participant à JOCONDE pour la première fois sont repérables dans cette liste par un astérisque.

Partenaires

JOCONDE est bel et bien le fruit d'un travail étroit et quotidien avec les musées de France. Vous pouvez consulter la liste alphabétique des musées participants au catalogue collectif des collections des musées de France. Vous aurez ainsi accès directement à l'ensemble des notices que le musée a reversées dans JOCONDE et à des renseignements utiles pour contacter ou visiter le musée qui vous intéresse plus particulièrement.

Pour faciliter le travail des musées, notamment en matière d'informatisation des collections, l'équipe du Catalogue collectif des collections des musées de France du service des musées de France regroupe dans l' espace professionnel aides et conseils techniques en accord avec la législation et les méthodes du travail documentaire.

Enfin, la rubrique Musées en ligne permettent au grand public comme aux chercheurs de découvrir d'autres ressources électroniques : bases de données du ministère de la Culture et de la communication, sites de musées; ressources sur l'archéologie, les beaux-arts et arts décoratifs, l'ethnologie et les sciences et techniques, ainsi qu'en documentation.



  • plan du site | 
  • crédits |
  •  mentions légales |