Cheveux-Relevez (Algonquins).
D'après un dessin de Samuel de Champlain (1767 [?]-1635).
Eau forte -13,8 x 8,4 cm (plaque).

In Samuel de Champlain. Les voyages de la Nouvelle-France occidentale, dicte Canada... Paris : Pierre Le-Mur, 1632. p. 245.

Au lac Attigouantan (lac Huron), Champlain et ses compagnons rencontrèrent trois cents Algonquins, qu'ils appelèrent cheveux-relevez, pour les avoir fort relevés et agencés, et mieux peignés que nos courtisans.
A et C montrent la façon qu'ils s'arment allant à la guerre.
B et D font voir la façon de se vêtir des femmes en été et des hommes en hiver.

Archives publiques du Canada, Bibliothèque, Ottawa (négatif n° C-113067)