L'organisation

des bases de données

Les bases de données documentaires forment un ensemble cohérent organisé selon le principe suivant :

Mérimée recense des édifices dans lesquels peuvent être conservées des oeuvres mobilières étudiées dans la base Palissy.

Palissy recense des objets mobiliers dont l'édifice de conservation peut être étudié dans Mérimée.

Mémoire contient des images fixes dont certaines illustrent les notices d'oeuvres de Mérimée et de Palissy ainsi que les notices de Thésaurus.

Archidoc contient des notices bibliographiques qui peuvent également se rattacher aux notices de Mérimée et de Palissy.

Thésaurus fédère l'ensemble de ces bases par un vocabulaire commun.

Chaque base peut être interrogée indépendamment. Pour cela, les informations communes nécessaires à l'identification des oeuvres sont reprises d'une base à l'autre. Des liens informatiques permettent une navigation transversale entre les différentes bases.

Les bases de données documentaires mises en oeuvre par la direction de l'Architecture et du Patrimoine, sont administrées par la sous direction de l'archéologie, de l'ethnologie, de l'inventaire et du système d'information. Elles sont enrichies par les travaux de l'Inventaire général, des Monuments historiques, et de la médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine

mise à jour mars 2006