Façade nord, verrière de l'atelier de peinture
(Ph. Inv. A. Franchella © 1995)

Au nord, un jeu subtil de pleins et de vides produit un effet de verticalité; la façade, contre laquelle s'appuie le jardin d'hiver, est percée sur la hauteur de deux niveaux, d'une grande verrière dont le sommet est astucieusement dégagé par une trompe inclinée, ménagée dans la toiture.